Skip to content

Un million de pèlerins, et nous et nous et nous !

Publié par jeunescathos le 4 mai 2011 - Canonisations, Événements, Vie de l'Eglise

Ce week-end, les trois jeunes chargés de mission au sein du Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations se sont rendus à Rome pour assister à la béatification de Jean-Paul II. Retour sur cette expérience par Adrien, Emmanuelle et Marie.

Adrien, Emmanuelle et Marie, chargés de mission du SNEJV

C’est samedi matin, la veille de la béatification, que nous atterrissons à Rome. Il fait gris, pluvieux et les rues de la Ville éternelle ne sont pas aussi remplies qu’on l’aurait cru. Si les pèlerins attendent peut-être une éclaircie, les vendeurs de parapluie, eux, sont déjà en place !

Mais peu importe la météo ! Nous sommes venus assister à un événement unique : la béatification de Jean-Paul II. Et déjà, Rome nous l’annonce. Bâtiments publics ou églises, bus ou taxis, le portrait de Karol Wojtyla est présent un peu partout. Il y a définitivement quelque chose dans l’air !

Tous appelés à vivre en saints

En attendant les grands rassemblements, nous nous imprégnons de l’ambiance de Rome. Ses rues se remplissent,  les drapeaux et les parapluies fleurissent et ici et là éclatent les premiers « Viva el papa ! » espagnols.

Notre premier temps fort du week-end rassemble les pèlerins francophones à l’église de la Trinité-des-Monts, surplombant la Piazza di Spagna et toute la ville.

Des témoignages nous font mieux connaître la vie de celui qui nous rassemble à Rome : ses doutes d’enfant de chœur, sa vocation, ses engagements. Le cardinal Barbarin, qui préside le temps de prière, nous donne à voir la simplicité de l’homme et ses engagements, au-delà des jeunes, auprès des familles ou des malades. Il nous appelle, enfin, à suivre son exemple et celui des apôtres : répondre à l’Appel du Christ, en toute simplicité.

Veillée de prière au Circo Massimo

Un chapelet à travers le monde

C’est sur l’immense Circo Massimo que se déroule le deuxième temps fort : la veillée internationale de prière. Plusieurs milliers de pèlerins se sont massés sur les pentes du cirque avec des veilleuses multicolores qui éclairent la nuit ; l’atmosphère est à la ferveur. Sœur Marie Simon-Pierre raconte sa guérison miraculeuse et exprime sa gratitude à Jean-Paul II, elle semble paisible mais émue. Son témoignage est particulièrement touchant ; sa simplicité bouleversante.

Le monde entier est associé à cette veillée : par écran interposé, nous prions le chapelet en direct avec les communautés chrétiennes des pays dans lesquels s’est rendu Jean-Paul II : Pologne, Tanzanie, Mexique, Liban, Portugal.

Bienheureux Jean-Paul II

Après la veillée de prière, nous sentons bien que nous ne sommes pas les seuls à avoir l’intention de passer la nuit place Saint-Pierre : Polonais, Italiens, Français, Espagnols… tous se précipitent aux portes du Vatican. Les rues sont noires de monde et plus on approche de la place Saint-Pierre plus les trottoirs se couvrent de tapis de sol et duvets. Mais il y a du mouvement toute la nuit : à deux reprises, chacun refait son sac à la hâte car les accès s’ouvrent peu à peu… L’adage « les premiers seront les derniers » ne tient pas vraiment dans ce cas ! Au matin, la cohue vers la place Saint Pierre est telle – un million de pèlerins veulent être au plus près ! – que nous nous résignons à suivre la béatification depuis un écran sur la Via della Conciliazione.

Béatification de Jean-Paul II - Place Saint Pierre

Des chants et des prières portées par des centaines de milliers de pèlerins du monde entier s’élèvent puis le pape Benoit XVI apparaît sous les applaudissements. La vie de Jean-Paul II, son enfance, ses études, sa vocation, son pontificat sont retracés par le cardinal Agostino Vallini, vicaire général du diocèse de Rome. La foule est toujours plus dense ; la Place Saint Pierre et les alentours prennent des couleurs, avec des dominantes de rouge et de blanc. Le Saint Père prononce alors la formule de béatification et déclare Jean-Paul II bienheureux. La présentation de la relique par sœur Marie Simon-Pierre et sœur Tobiana Sobodka, le chant, la ferveur des pèlerins dont les applaudissements ne s’arrêtent pas, la beauté de la liturgie font de cet instant un véritable moment de grâce. Fatigués par une longue nuit, nous n’en sommes pas moins émus et touchés par cet instant unique.

L’homélie de Benoit XVI évoque la présence de Marie et revient sur les accomplissements de Jean-Paul II : « il a ouvert au Christ la société, la culture, les systèmes politiques et économiques, en inversant avec une force de géant – force qui lui venait de Dieu – une tendance qui pouvait sembler irréversible. »

Et conclut :

« Bienheureux es-tu, bien aimé Pape Jean-Paul II, parce que tu as cru ! Continue – nous t’en prions – de soutenir du Ciel la foi du Peuple de Dieu. Amen. »

Nul doute que tous ceux qui ont assisté à cet événement en sont repartis avec une foi plus forte et une promesse intime : « ouvrir les portes au Christ », en toute simplicité.

Et vous, étiez-vous sur place ? Avez-vous suivi la béatification de Jean-Paul II ? Comment l’avez-vous vécue ?

 

Emmanuelle Boisseau
Emmanuelle Boisseau, coordinatrice des JMJ au SNEJV

 

 

 

Adrien Honda-Bornhauser
Adrien Honda-Bornhauser, chargé de mission Solidarité / Service civique au SNEJV

 

 

 

En lire plus sur le site Eglise catholique :
Marie a participé au temps de prière à la Trinité-des-Monts
Adrien était à la veillée de prière au Circo Massimo
Emmanuelle a prié à la messe de béatification de Jean-Paul II

 

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Thinh N says: mai 4, 2011

    Merci Seigneur pour la Béatification de notre cher Saint-Père Jean-Paul II, quelle grâce pour l’Église !
    Et merci beaucoup l’équipe pour le retour, ça donne trop d’envie !!! Ahh et oui il y en a qui ne peut pas venir à Rome pour travailler sagement à la CEF, il y a les cadeaux pour moi au moins ??
    Beato Ioannes Paulus II, ora pro nobis !!!

  2. Gloums says: mai 5, 2011

    Quelle belle journée que ce 2 mai 2011 ! J’étais en Bretagne donc très loin de cette ambiance JMJ à suivre la béatification sur BFM tv et j’avoue avoir été plusieurs fois ému aux larmes, par la beauté des images d’abord, par des paroles prononcées par Benoît XVI et enfin par ce que j’ai entendu des commentateurs de BFM, qui n’est pas une chaîne catho mais les commentaires étaient très juste et faisait l’éloge de J.P II, sans remettre sur le tapis tous les vieux débats polémiques ! Cette chaîne donnait à voir au monde le vrai visage de l’Église.
    Merci Bienheureux Jean-Paul II pour ton éternel intercession.

  3. natlyve says: mai 5, 2011

    Rendons grâce à Dieu pour Jean-Paul II ! Cet homme (et pape) a été pour moi le visage du Christ depuis l’an 2000 et les JMJ de Rome où j’ai découvert le véritable visage de miséricorde de l’Eglise !
    Merci pour ce beau moment, vu sur KTO, en famille, avec mon mari et ma fille de 2 ans et demi, qui s’appelle Faustine en hommage à Sainte Faustine qui a parlé de la miséricorde divine.
    Merci bienheureux Jean-Paul II !

  4. Monsieur Arnaud says: mai 9, 2011

    Un peu que j’y étais ! C’était grand! Tant de monde… Même si j’avoue que je me suis un peu endormi durant la messe :-) Heureux d’avoir été là !

    Bienheureux Jean Paul II, priez pour nous !

  5. la-petite-rien-du-tout says: mai 10, 2011

    J’ai enregistré le programme du Jour du Seigneur et l’ai passé en différé. Au moment de découvrir la tapisserie de JPII, j’ai eu un moment d’angoisse: qu’est-ce qu’ils pouvaient nous sortir! Ouf! Un portrait au naturel!
    Salut et Paix !

  6. Jeunes Cathos Blog says: mai 11, 2011

    Merci de vos témoignages !
    Monsieur Arnaud : après avoir passé la nuit sur les trottoirs de la voie de la Conciliation (pour une bonne partie des pèlerins, y compris des enfants !), c’est sûr que la fatigue se faisait sentir le lendemain !
    Mais c’était très beau, effectivement !

  7. Antoine BORDIER says: juillet 6, 2011

    Bonsoir,

    Je n’ai pas eu la chance – la grâce – de me rendre en famille à Rome, le 1er mai. La première fois que j’ai vu le Bienheureux Jean-Paul II, c’était en 1985 : Pèlerinage des servants d’autel de la Basilique Saint Martin de Tours à Rome. A l’époque, il était encore lointain, à l’intérieur de sa Papa Mobile à l’épreuve des balles. Puis, quelques années plus tard, j’ai eu la chance – la grâce – d’être invité à me rendre au Vatican pour une visite privée avec une amie intime du St Père, Charlotte de Habicht. C’était en novembre 1992, pendant les vacances de la Toussaint. A quelques mètres du tombeau de Saint Pierre, dans la crypte, le Pape célébrait la Messe. Il m’a donné la Communion, et je m’en souviendrai toute ma vie : son visage massif et rond, marqué par les épreuves et le poids du monde, ressemblait à un globe terrestre…

    Le 1er mai je n’étais pas à Rome, mais je travaillais au lancement d’OecuMenic…tout en suivant du coin de l’oeil à la TV la Béatification…
    Oui, pour rendre hommage à ce prophète des temps moderne, nous avons lancé le premier réseau social basé sur des valeurs éthiques, humanistes, spirituelles et religieuses (on nous appelle déjà « le Facebook des Chrétiens »). Et nous sommes déjà plusieurs centaines à avoir rejoint la Communauté, plusieurs milliers à avoir visité le site (plusieurs dizaine de milliers de pages vues) !

    Fort de ces atouts, OecuMenic a décidé d’aller plus loin et de lancer l’opération La Caravane OecuMenic des JMJ 2011 !, pour venir en aide aux jeunes qui faute de moyens, et malgré leurs désirs, ne pourraient pas participer à cet évènement exceptionnel, des Journées Mondiales de la Jeunesse à Madrid !
    Pour la première fois, OecuMenic, le réseau social qui apporte du Sens et des Valeurs au Web, aide ces jeunes.

    Un groupe de soutien a déjà été créé, que vous pourrez rejoindre si vous le souhaitez en cliquant sur ce lien :
    http://oecumenic.com/index.php?do=/group/

    Vous vous sentez concernés, parce que vous connaissez des jeunes dans cette situation, alors rejoignez-nous! Et parlez-en autour de vous !

    Aidons ces jeunes de 18 à 25 ans…Les JMJ de Madrid peuvent leur changer la Vie !

    A bientôt sur OecuMenic !

    Fraternellement,

    Antoine Bordier
    Fondateur

    http://www.oecumenic.com

    La presse en parle :
    http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/les-croyants-ont-leur-reseau-social-en-ligne-13-06-2011-1490985.php

Ajoute un commentaire

Prends la parole !