Skip to content

ZeBible, remettre la Bible au cœur de la foi

Publié par jeunescathos le 24 mai 2011 - Culture & Médias, Interreligieux

Avec ses 15 000 exemplaires vendus avant sa sortie le 14 mai, ZeBible, la Bible pour les jeunes, promet déjà d’être un succès. Comprenant le texte intégral en langue française, le livre, publié chez Bibli’O, propose de nombreux outils de lecture pour aider à s’approprier la Bible, ainsi que des parcours thématiques pour la lire à son rythme.

Quelques questions sur ZeBible à Elisabeth Terrien, chargée de relations publiques.

Comment est né le projet ZeBible ?

Capture d'écran du site www.zebible.com

www.zebible.com

ZeBible, fruit de sept ans de travail, a été portée par l’Alliance biblique française (ABF), association interconfessionnelle qui a pour vocation depuis 1818 de traduire la Bible, de la diffuser et la rendre accessible à tous. Elle est née du constat, fait tant par l’ABF que par les responsables engagés sur le terrain auprès des jeunes, du manque d’outils bibliques à donner aux jeunes pour les accompagner dans leur chemin de foi.

« Nous devons aider les jeunes à acquérir une intimité et une familiarité avec la Sainte Écriturea dit Benoit XVI en vue du synode sur l’évangélisation, pour qu’elle soit comme une boussole qui leur indique la route à suivre. »

C’est de cette intuition qu’est née ZeBible, non seulement le livre, mais le projet en lui-même. Car ZeBible ne s’arrête pas à l’édition papier ! C’est une autre expérience de la Bible : un site internet propose des ressources et espaces de dialogue ; le parcours ZeBible 9 permettaient de tester des animations autour de textes bibliques ; un concours a rassemblé des créations artistiques de jeunes ; et ZeFête, à partir du 14 mai, regroupera des centaines de jeunes pour des événements festifs.

 

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=6eWWW0oi5rk&w=400]
La gagnante du concours ZeBible, catégorie vidéo.

 Pourquoi une Bible interconfessionnelle ?

Page du livre ZeBibleD’un bout à l’autre, ZeBible est un projet interconfessionnel rassemblant catholiques, protestants, orthodoxes et évangéliques, qui s’est déroulé dans un réel respect de la confession de chacun.

« La Bible n’appartient pas aux protestants ou aux catholiques, nous nous sommes retrouvés autour d’un texte qui est la base pour tout chrétien » explique Elsbeth Scherrer, responsable éditoriale chez Bibli’O ; d’où la décision de publier une seule Bible complète, malgré les différences de textes et d’ordre des livres bibliques entre les confessions. Les jeunes ne sont pas tous dans l’institution, ce qui compte c’est de leur donner la parole de Dieu.

Recherche de communion entre catholiques, protestants, orthodoxes et évangéliques, l’œcuménisme, dans le respect des différences, fait partie intégrante de la mission des chrétiens. Car nous sommes tous liés au Christ et reconnaissons tous un Dieu unique.

Le 25 janvier 2011, le pape Benoit XVI a appelé à cette communion en ces termes : « ce à quoi nous aspirons, c’est cette unité pour laquelle le Christ lui-même a prié et qui se manifeste par nature dans la communion de la foi, des sacrements, du ministère.»

Quel est l’intérêt de l’œcuménisme pour les jeunes ?

La recherche de communion correspond à une réalité des jeunes, chez qui les questions de foi, de croyances, sont toujours aussi présentes mais parfois en dehors des cadres institutionnels. La spiritualité passe avant la religion, avec une valorisation de la diversité culturelle et religieuse et du « vivre ensemble ». Ces expériences d’échange, de dialogue, sont perçues comme autant d’occasions d’enrichissement mutuel.

Le projet ZeBible, sous sa forme papier mais également grâce aux autres expériences qui gravitent autour, s’inscrit dans la droite ligne de ce « vivre ensemble ».

 

 Elisabeth Terrien
Elisabeth Terrien, chargée de relations publiques pour ZeBible

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Belmondo says: mai 30, 2011

    la bible appartient à l’église catholique romaine, la bible a été écrite et décidée uniquement par des catholiques lesquels furent au début uniquement des juifs ayant reconnu en Jésus le messie annoncé par la bible.
    Dire que les protestants, qui arrivent après 1550 ans, peuvent revendiquer le moindre droit de propriété sur des livres publiés depuis en 200 avant Jésus pour la septante et avant l’an 100 pour la NT, c’est vraiment prendre les jeunes pour des imbéciles.
    l’obscurantisme a encore de beau jour devant nous, visiblement

    • François - Jeunes cathos blog says: mai 31, 2011

      Cher Jean,

      Tes propos contiennent une contradiction interne et une question dans la question. S’il est vrai que les protestants ne peuvent revendiquer de droit de propriété sur la Bible, les catholiques non plus. 200 ans avant Jésus Christ, ceux qui ont rédigé la Septante (avec toute la saga des Macchabées) étaient des juifs de langue grecque et résidant à Alexandrie. Ceux qui ont écrit la Genèse était des juifs de langue sémitique vivant à Babylone. Ceux qui ont écrit les Évangiles (de 44 à 100 ap JC) se considéraient comme juifs et souffraient d’être rejetés par leur coreligionnaires. On ne peut pas dire que ce sont les catholiques qui ont écrit la Bible.

      Une autre question semble émerger dans tes propos. Qui sont les chrétiens les plus légitimes, ceux qui peuvent revendiquer l’antériorité? Les catholiques ou les protestants? Et en conséquences quels sont les chrétiens les plus à même de traduire la Bible? C’est une question qui mérite d’être posée. A priori, je répondrais que l’Église catholique est la mieux placée car elle porte en elle l’entièreté du message et de la Vérité révélée confirmée par la présence des sacrements et de nombreuses autres sources de grâces. A côté les protestants n’ont pas repris entièrement l’héritage chrétien. A ce titre on peut dire avec le Christ « que le salut viendra des catholiques » comme il devait venir des Juifs par rapport aux Samaritains. (v. le passage du Christ avec la Samaritaine) Mais il ne faut pas oublier que les « vrais adorateurs sont des adorateurs en esprit et en vérité ». Et que, revendiquer l’usage de la Bible, n’implique pas qu’on sache l’interpréter. Être capable d’interpréter justement un texte inspiré par Dieu est un don de l’esprit fait par Dieu aux hommes et qui ne s’embarrasse pas de frontière même religieuse. Voilà mon point de vue, qu’en penses tu?

      • Jonathan-David says: juin 17, 2011

        @François – Jeunes catho blog : « A ce titre on peut dire avec le Christ « que le salut viendra des catholiques » comme il devait venir des Juifs par rapport aux Samaritains. »

        Personnellement, je pense que le Salut vient de Christ et donc des Chrétiens – oints du Christ – ou de tous ceux qui ayant une conscience éveillée à la vérité, sont en recherche et prêts à faire bouger les choses (… ils peuvent pousser chacun à un Salut-conversion de comportement sur les lois naturelles ; qui n’est toutefois pas un Salut/lavement des péchés comme peuvent le donner Jésus/chrétiens/prêtres).
        Une caractéristique des chrétiens est qu’ils peuvent faire partir les démons au nom de Jésus… Des exorcismes et délivrances il y en a encore aujourd’hui dans beaucoup de confessions Chrétiennes.
        Le baptême chrétien au Nom du Père du Fils et du Saint-Esprit est aussi source de Salut.

        Si le dogme de l’infaillibilité du Pape (quand les N conditions sont rassemblée pour) est vrai (j’y crois), tout chrétien peut apporter le Salut.

        Outre les protestants et catholiques, je kiffe les orthodoxes, lesquels ont des richesses pour nous et vice-versa.

    • Jeunes Cathos Blog says: juin 1, 2011

      Bonjour Belmondo,

      Un détail supplémentaire à la réponse très complète de François :
      L’article ne prétendait pas revendiquer pour les uns ou les autres un droit de propriété sur la Bible.
      Le catéchisme de l’Eglise catholique rappelle que l’Ecriture sainte a été inspirée par l’Esprit saint et a donc Dieu pour auteur. (http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__PQ.HTM)

      Et les évangiles disent que Jésus est venu sauver tous les hommes : « Moi, je suis venu dans le monde comme lumière, afin que quiconque croit en moi ne reste pas dans l’obscurité. Si quelqu’un entend mes paroles et ne les met pas en pratique, ce n’est pas moi qui le condamne, car je suis venu pour sauver le monde et non pas pour le condamner. » (Jean 12, 44-47)

      Comme l’a justement souligné François, personne ne peut donc revendiquer la propriété de la Bible ; la parole de Dieu s’adresse à tous les hommes. En citant la phrase « La Bible n’appartient pas aux protestants ou aux catholiques », c’est ce que cet article voulait exprimer.

    • Frère Vincent says: juin 23, 2011

      @Belmondo :
      Je trouve bien futile de vouloir opposer catholiques et protestants. Celui qui nous unit est bien plus grand que nos divisions. Je trouve aussi périlleux de se vouloir catholique, donc universel, en procédant à l’exclusion. Comment le nomme-t-on celui qui divise ? Ne serait-ce pas ‘diabolos’ ? Ne jouons pas son jeu !

      Certes, je suis de l’Église catholique romaine et je m’inscris dans sa tradition, avec en plus, l’appartenance franciscaine qui me définit encore plus finement au sein de mon Église. Mais plus je suis défini par mon appartenance et plus j’y suis fidèle, plus je vais être modeste pour ce qui est de l’universalité et du mystère de l’Église.

      Quant à la Bible, vu son âge, elle est patrimoine de l’humanité. Elle n’est la propriété de personne ! Et c’est être bien pauvre que de vouloir en faire son bien exclusif. Comme la joie, partager la Bible ne retire rien à ce que j’en retire, au contraire ! Je me réjouis de la partager avec mes frères orthodoxes, évangéliques, protestants. Même si nous avons encore quelques différences d’approche… Mais le projet zeBible est un de ces beaux lieux de convergence des disciples et témoins du Christ, et je suis heureux d’y contribuer.

      Quant à la Parole de Dieu, le Verbe… Là est le vrai trésor ! « Que celui qui a des oreilles… »

      Fr. Vincent
      qui espère que ce projet permettra, à travers cette bible, à quelques-uns d’accueillir le Verbe de Dieu et de découvrir des frères dans la foi.

  2. Amicie P says: juin 1, 2011

    C’est un projet visiblement plein d’avenir, et qu’on ne peut que saluer. Une seule réserve cependant, à ajouter pour ma part aux propos tenus pour le lancement de cette Bible: la recherche d’oecuménisme chez les jeunes. Certes, suivre le Christ nous rassemble tous, en tant que chrétiens, que nous soyons orthodoxes, protestants ou catholiques. Il me semble cependant qu’aujourd’hui, un rassemblement fondé sur la « spiritualité »(terme assez vague ici) vire facilement à l’émotif, à l’affectif, et perd ses fondations. Les jeunes recherchent aussi des repères solides, ancrés dans la religion. et pas seulement dans la spiritualité du « vivre ensemble » oecuménique. Derrière de belles espérances, se cache parfois une cruelle désillusion: in fine, sur des points fondamentaux et cruciaux, un protestant et un catholique suivent des chemins différents. Ne pas le savoir, ou le mettre de coté, c’est s’exposer soit à un réveil brutal dans la confrontation; soit à se dissoudre dans une spiritualité commune mais vidée de sa substance, informe, ouverte à toutes les gouts. Et il importe aussi de le savoir. Je voulais mettre tout cela par écrit, parce qu’il me semble qu’aujourd’hui, la tendance qui domine, c’est justement celle de louer l’oecuménisme peut etre à outrance. L’oecuménisme pour l’oecuménisme, chez les jeunes, (et je suis concernée!)risque de finir par se casser la figure, s’il n’est pas fondé dans une compréhension solide de ses propres racines. Vaste sujet! il me semblait seulement important de réagir à ce que l’oecuménisme apporte aux jeunes et ce qu’ils en attendent.

    • Jonathan-David says: juin 17, 2011

      @Amicie P
      C’est vrai que l’oecuménisme devrait nous pousser à 1) nous former plus dans notre confession chrétienne, 2) voir les richesses que les autres n’ont pas et leur introduire librement.
      Concernant 1), beaucoup de chrétiens aujourd’hui ne lisent pas : la Parole de Dieu, ne touchent pas avec désir au Catéchisme, ne connaissent pas les principes de la Doctrine sociale – ne sachant pas démontrer certaines positions éthiques de l’Eglise en termes de bon sens.

  3. la-petite-rien-du-tout says: juin 6, 2011

    Salut et Paix
    J’ai vu la taille du livre ZeBible. Je trouve que cet effort de mettre la Bible à la portée des jeunes qui ont assez de connaissances pour lire des livres sérieux et importants mérite une importante publicité. Car il est manifeste que c’était très demandé, probablement plus par les protestants que les autres. Mais il ne faut pas s’illusionner. La frange de la population de jeunes qui en France sont capables de le lire est faible. Combien de jeunes ne lisent pas! Combien reculent devant l’idée d’ouvrir un livre, même de 150 pages qu’on leur offre! Combien ont des difficultées pour lire un texte! Et chez les adultes, pareil! Lire un livre sérieux est une activité littéraire que les jeunes, les adultes, de formation technique, ne jugent pas utile, car ils n’y sont pas formés. Zebible aura son utilité quand des groupes de jeunes seront accompagnés par des personnes capables de leur mettre le contenu en situation
    La prière de l’ermite, mathématicienne retraitée, vous accompagne

    • Jean says: novembre 2, 2012

      ZeBible se lit, mais je suis d’accord, c’est un pavé qui peut faire peur… C’est bien la raison pour laquelle le projet comporte le volet Internet. Voir le site http://www.zebible.com/ qui propose tous les jours un message sur facebook !

  4. Jonathan-David says: juin 17, 2011

    +1 @la-petite-rien-du-tout
    mais quand tu dis « Zebible aura son utilité quand des groupes de jeunes seront accompagnés par des personnes capables de leur mettre le contenu en situation », cela doit pousser à réfléchir et lire.

    Moi-même j’avais des difficultés à lire de longs textes jusqu’à peu. Je m’imagine que les jeunes des générations après moi, auront plus de blessures et plus de mal à se concentrer pour lire à cause des facilités de zapping des nouveaux médias.

    On doit avoir un regard d’espérance sur les générations qui suivent ; cette histoire de lecture va être réglée j’espère. BXVI disait sur le dos du Youcat que notre génération serait nécessairement plus formée intellectuellement que celle de nos parents….

    • Jonathan-David says: juin 17, 2011

      (plus formée intellectuellement… sur ce qui fait la foi et la doctrine sociale/façon de vivre catholique/chrétienne)

  5. Jonathan-David says: juin 17, 2011

    Enfin ! Je viens de tilter comment faire pour naviguer dans la Bible sur zebible.com : il faut cliquer sur le gros logo et on voit tous les livres des testaments.

  6. Anne C says: juillet 18, 2011

    On m’a offert ZeBible il y a peu. Personnellement je trouve cette Bible géniale! Excellente idée que de rendre accessible les textes de la Bible au plus grand nombre et de les relier aux interrogations des jeunes. Bravo

Ajoute un commentaire

Prends la parole !