Skip to content

Génération SMS : Seuls Mais Sociables

Publié par jeunescathos le 19 juillet 2011 - Société

La jeunesse, l’un des visages de la solitude…

Désert de Namibie, photo de Patrick Giraud
Désert de Namibie, photo de Patrick Giraud

La jeunesse est une période de doutes, d’interrogations, de recherche d’identité. Nombreux sont les jeunes qui se sentent seuls et désarmés par moment dans leur construction personnelle.

La solitude n’est pas qu’une affaire de personnes âgées, de mères célibataires… C’est un sentiment vécu par tous. Il n’épargne personne, pas même les jeunes. Une enquête réalisée par La Croix pour la société Saint Vincent de Paul en mai 2010, révèle que 33% des moins de 25 ans se sentent seuls et associent la solitude à une souffrance morale, un sentiment d’exclusion vis-à-vis des autres. Que l’on soit lycéen, étudiant ou jeune professionnel, certaines préoccupations sont communes comme l’importance des relations familiales, entretenir des relations amicales, ou encore être reconnu, s’intégrer dans un groupe, trouver sa manière propre d’être en lien avec les autres.

La jeunesse indépendante chrétienne (JIC) s’interroge sur cette problématique de la solitude, réalité prégnante et sentiment récurrent chez les jeunes, à travers le projet Génération SMS : Seuls Mais Sociables. Le mouvement veut leur permettre de se responsabiliser, de comprendre leurs besoins, d’apporter leurs propres réponses et de discerner des actions possibles.

Depuis janvier 2011, la JIC a organisé plusieurs forums pour donner la parole aux jeunes lors d’ateliers-débats autours de la mobilité géographique, la solitude pour se retrouver face aux choix et aux responsabilités, l’impact des moyens de communication sur les relations…

Paroles de jeunes

Pour certains collégiens et lycéens, la solitude est source d’angoisse même si parfois ces moments sont nécessaires pour eux. Les amitiés restent sans conteste la chose la plus importante. Dès le début, les jeunes sont tout à fait conscients des limites des réseaux sociaux. Cependant ces moyens de communication permettent de créer des liens, même si la relation face à face reste la plus adaptée et souhaitée. « Internet : cela gène plutôt les vraies rencontres » (Josselin, 17 ans).

Pour les étudiants et les jeunes professionnels, les difficultés de la gestion du temps, des priorités, des choix de vie à faire sont des réalités de la vie quotidienne.  Être entouré dans la réflexion, c’est bien, mais au final on est seul face à la prise de décisions, de responsabilités : « J’ai besoin d’être rassuré dans mes choix ».

La mobilité que peuvent connaître de nombreux jeunes provoque des difficultés pour créer du lien social.  C’est à ce moment-là que les réseaux sociaux interviennent.

La solitude choisie pour se ressourcer, faire le point et prendre du recul sur sa vie est pertinente à tout âge. Quant à la solitude subie du célibat, de l’éloignement, il y a danger si les émotions ne sont pas maitrisées puisque cela peut mener au désespoir…

Le couple est une autre question : être seul à deux ? Oui cela existe ! D’où l’importance de garder du lien avec les amis.

En somme et pour conclure, à tout âge, le besoin d’un vrai lien avec l’entourage est vital pour faire face à la peur de la solitude.

Aurelia Corral

 

 

Aurélia Corral, chargée de mission du projet GENERATION SMS à la Jeunesse Indépendante Chrétienne.

 

 

Liens utiles

Le site de la JIC
Le site de Génération SMS : Seuls mais Sociables
La page Facebook de Génération SMS : Seuls Mais Sociables

Les questionnaires sur la solitude de la JIC :

Le questionnaire pour les lycéens
Le questionnaire pour les étudiants
Le questionnaire pour les jeunes professionnels 

Pour aller plus loin :

Mobilisation contre la solitude, sur le site Eglise catholique

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. la-petite-rien-du-tout says: juillet 24, 2011

    Salut et Paix
    Combien n’osent pas parler à Jésus de tous les sentiments qui les animent, parce qu’ils ont un peu honte de certains? Parce qu’on leur a appris qu’on ne peut dire à Dieu que de belles choses, élevées, profondément spirituelles! Avec des mots spéciaux, « bien élevés », pas le langage des collégiens ou de la fac ! Le seul qui peut tout entendre c’est Dieu ! Pourquoi? Parce qu’Il connait ce qu’il y a dans notre tête, dans notre coeur, avant que nous l’ayons découvert. Mais de le Lui dire cela soulage, y compris des cris de colère envers Lui. Cela soulage et aussi diminue fortement le sentiment de solitude, car ce qu’on va pouvoir Lui dire, ne peut pas toujours être dit à un(e) camarade!
    Essayez, vous verrez que cela marche, c’est une ermite qui vous le dit !
    Ma prière vous accompagne

  2. Stéphanie TREPON says: septembre 16, 2011

    Salut à tous!

    je vous annonce que la JIC de Lyon, tiendra le 1er octobre prochain un forum sur le thème de la solitude des jeunes: génération SMS: Seul Mais Sociable (version Lyon!).

    Au programme de cette journée festive: une one-man-show, débat avec des intervenants, des tables-rondes pour prendre la paroles et un apéritif pour finir la journée en beauté.

    Venez nombreux, le 1er octobre 2011 à l’église Saint François Régis; 3 rue branly 69100 Villeurbanne (métro Gratte-Ciel).

Ajoute un commentaire

Prends la parole !