Skip to content

« Tu es mon fils bien-aimé »

Publié par jeunescathos le 22 février 2013 - Carême et Pâques

Pierre, Jacques et Jean. Jésus.  Le maître révèle sa gloire à ses proches disciples. Un jalon nécessaire pour les préparer à la gloire de la croix. Jésus est pédagogue. 

La Transfiguration par Armando Alemdar Ara

La Transfiguration – Armando Alemdar Ara

Il sait que ses disciples auront besoin de cette aide pour comprendre  le mystère de la croix. Pierres, Jacques et Jean ont besoin d’apercevoir au sommet de la montagne un éclat de la gloire du Christ pour être capable de percevoir et d’espérer la vie quand ils seront dans l’abîme de l’angoisse, de la peur et du doute.

Cette manifestation de la gloire du Christ ne les surprend d’ailleurs outre mesure. Ils s’en réjouissent au point d’en vouloir prolonger le privilège. Jésus au milieu des prophètes, Jésus si proche de Dieu, voilà bien une leçon conforme à tout ce qu’ils apprennent depuis cette rencontre avec le Christ. Les disciples ne sont pourtant pas au bout de leur émotions : à l’entrée dans la nuée, changement de tonalité. Les disciples sont effrayés. Ils touchent quelques choses du mystère même de Dieu. Si Jésus est concerné d’une manière particulière par cette proximité de Dieu, Pierre, Jacques et Jean eux-mêmes pénètrent cette nuée transcendante.

Dans la Transfiguration du Christ, nous voyons affleurer nous-aussi  l’espérance de notre propre glorification. Le mystère de Dieu nous concerne chacun. Dans les pas de Jésus, nous y entrons timidement. Il ne s’agit pas de déléguer à Jésus, ou à tout autre homme ou femme de Dieu la tâche de vivre cette proximité. Nous ne sommes pas chrétiens par procuration. Laissons-nous inviter dans cette nuée. Laissons-nous dire « tu es mon fils, ma fille bien-aimée ».

 

Benoît-Marie Florant

 

Benoît-Marie Florant, directeur adjoint du Service National pour l’Evangélisation des Jeunes et pour les Vocations, Aumônier national de CGE

 

 

 

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Hélène says: février 25, 2013

    J’adore le tableau, il est vraiment très beau !

Ajoute un commentaire

Prends la parole !