Skip to content

Le Comptoir de Cana, le nouveau bar chrétien de Lille

Publié par jeunescathos le 8 avril 2015 - A la Une, Evangélisation, Société, Vie de l'Eglise

Le Comptoir de Cana a ouvert ses portes le 17 mars dernier s’adressant prioritairement aux 25-35 ans, pour des rencontres et un lieu de convivialité pas comme les autres. Chris participe au projet.

Quel est le principe du « Comptoir de Cana » ?

1026179_1592160031029666_5390833042975382201_o

Un bar comme les autres de la rue des Bouchers à Lille

Le principe est d’animer un lieu, un bar en apparence comme les autres, mais où chaque client est accueilli comme une personne, au nom du Christ, avec chaleur et authenticité, avec un confort du cadre, des animations et une invitation aux voyages (intérieur, spirituel et dans le monde) et qui y déguste… la parole des autres, la Parole de Dieu et de bons produits qui ont une histoire (monastiques, éthiques, biologiques…) ! Le Comptoir de Cana se veut être un lieu à mi-chemin entre Cana et Emmaüs. À Cana, le Christ a servi le meilleur aux invités de la noce. À Emmaüs, l’aubergiste permet les conditions d’une rencontre avec le Christ.

Nous y proposons des animations différentes et ressourçantes comme par exemple des expositions (de tableaux, de photographies), des présentations de livres en soirée ou lors de goûters à destination des jeunes familles, des fiancés, des amateurs de voyage, des soirées découvertes «cheese & beer»: une bière / une abbaye / un fromage, des petits concerts acoustiques, des soirées «Wine & book» où chacun peut venir lire et partager un texte de lui ou d’un autre …

Comment le bar fonctionne-t-il ?

café suspenduUne association « Les amis du Comptoir de Cana » gère l’établissement : c’est un bar associatif dont les bénéfices sont entièrement reversés au Trophée de l’humanitaire, porté par le Service diocésain des jeunes, pour soutenir des jeunes menant des projets humanitaires en France ou à l’étranger en leur attribuant des bourses.

Nous proposons aussi des « cafés suspendus » : une tradition de solidarité pratiquée dans les bars napolitains. Cela consiste à commander un café et en payer deux, un pour soi et un autre pour un client démuni qui en fera la demande.

Pour fonctionner, un diacre jeune retraité a accepté de devenir le gérant bénévole du bar et l’association a embauché un salarié à plein temps, présent tout au long des heures d’ouverture du bar. Il est accompagné par une équipe de membres bénévoles actifs de l’association qui sont attentifs à l’animation du lieu : parler avec les gens qui le souhaitent, se mettre à l’écoute.

Comment est né le projet ?

comptoir cana lilleSous l’impulsion du service diocésain des jeunes, une équipe s’est constituée en avril 2013 pour imaginer le concept d’un bar chrétien sur Lille. Nous nous sommes inspirés des initiatives existantes comme l’Escale au Havre ou The Blackfriars (pub tenu par des Dominicains) à Louvain-la-Neuve en Belgique. Puis nous avons cheminé pendant 2 ans en imaginant ce tiers-lieu d’Eglise jusqu’à l’ouverture le 14 mars dernier.

Quel en est l’enjeu ?

10855092_1588916888020647_3768175372170154500_oLe Comptoir de Cana est d’abord et avant tout un projet pastoral s’adressant prioritairement aux jeunes de 25-35 ans, sans exclure les autres générations. Par ce projet, nous cherchons à annoncer l’Evangile par un autre moyen : le but est de rejoindre les personnes qui n’ont pas forcément l’habitude de venir à l’église, dans un lieu qui leur est plus familier. C’est aussi un signe concret d’une Eglise qui cherche à sortir d’elle-même et à aller aux « périphéries ». C’est un lieu où chacun est accueilli quelles que soient ses convictions sans prosélytisme : si vous avez juste envie de venir dans ce bar pour consommer, vous serez le bienvenu et si vous voulez aller plus loin, il y a cette possibilité offerte de discuter, de goûter à quelque chose de différent.

Qui est impliqué dans le projet ?

A l’origine du projet, une équipe de 8 diocésains, dont un prêtre travaillant de près ou de loin avec la pastorale des jeunes, s’est fortement impliquée pour inventer le concept du bar chrétien avec l’aide d’experts du monde de l’entreprise et de la restauration. Après avoir trouvé un lieu, un gérant et le modèle économique associé, nous avons pu démarrer concrètement l’ouverture du bar en étant rejoints par une douzaine de bénévoles enthousiastes par le projet.

Une anecdote ?

11018869_803634056381088_6720555363439236481_oBeaucoup de personnes nous ont demandé si on servait de l’alcool dans ce bar chrétien ; question à laquelle nous répondions : « Bien évidemment ! » Nous avons bien entendu à la carte de nombreuses bières d’abbayes provenant de la Belgique toute proche. Cette initiative a donc aussi l’intérêt de balayer certains préjugés que les gens ont sur l’Eglise ! Dans la même veine, des couples homosexuels nous demandent également s’ils peuvent entrer dans le lieu : « Bien entendu ! » Nous avons envie de changer le regard des personnes sur l’Eglise : une Eglise aimante et ouverte à tous pour chercher et trouver ensemble et où l’Évangile se mêle à la vie de tous les jours.

 

IMG_9494Chris, 25 ans
(Voir les autres billets de Chris)

 

 

 

 

 

logo comptoir de canaRDV au Comptoir de Cana – 38 rue des Bouchers dans le Vieux-Lille –lecomptoirdecana@gmail.com – 09 81 72 92 81 – https://www.facebook.com/lecomptoirdecana?fref=ts

> Dossier de presse – Comptoir de Cana

affiche-tract-finalA-RVB

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Geert Morlion says: octobre 29, 2015

    Bonjour,
    je suis le doyen de Coutrai, votre voisin en Belgique et je veux venir vous rendre visite jeudi prochain le 5 novembre. On arrivera à Lille vers 18u. Est-ce qu’il y a une possiblité d’une rencontre avec un des responsables du Comptoir? Nous sommes en train de rêver un projet analogue à Courtrai. et où garer la voiture?
    Bien merci de l’attention que vous donnerez à notre demande. à bientôt!

    Geert Morlion
    Kapittelstraat 14
    8500 Kortrijk

Ajoute un commentaire

Prends la parole !