Skip to content

Les chrétiens et l’écologie : « Changeons de climat ! »

Publié par jeunescathos le 9 juin 2015 - A la Une, Ecologie, Engagements, Événements, Vie de l'Eglise

A une semaine de la publication de la très attendue encyclique du pape François sur l’écologie « Laudato si » (Loué sois-tu), le blog Jeunes Cathos met l’accent sur la deuxième édition des Assises Chrétiennes de l’Ecologie, du 28 au 30 août 2015 à Saint-Etienne. Trois jours pour mieux saisir les enjeux entre chrétiens et écologie, trois mois avant la COP21 (la conférence sur le climat à Paris fin 2015).

Laura Morosini est membre de l’antenne consultative « Environnement et modes de vie » auprès de la Conférence des évêques de France, co-présidente de Chrétiens unis pour la terre et co-organise ces Assises.

 

Affiche Ecologie août 2015Les Assises chrétiennes pour l’Ecologie, les 28, 29 et 30 août 2015, vont réunir à Saint-Etienne une centaine d’intervenants (Marie-Monique Robin, Jean-Marie Pelt, Pierre Rabhi, Patrick Viveret, Corinne Lepage…) pour des conférences et une vingtaine de forums plus « pratiques », sur par exemples le calcul de l’empreinte carbone, la contemplation de la nature, les interrogations sur la viande, des expériences d’habitat partagé… Il y aura aussi des temps dans la nature (randonnées accompagnées), des jeux et micro-tottoirs avec les Scouts et autres mouvements de jeunes, des temps de prière, une soirée théâtrale… Bref de quoi se former agréablement et intensément sur 3 jours pour tout comprendre 3 mois avant la COP21 !

L’écologie pour tous les goûts

Le samedi sera une journée privilégiée pour les jeunes avec une rencontre-débat avec des acteurs-clés engagés pour le climat pour travailler à des questions qui seront posées aux intervenants de la table-ronde politique du soir. Pour les esprits pratiques, plusieurs forums tourneront autour du goût, de la terre, de la réparation de vélo et même de maraîchage bio… Le spectacle Ephata, réalisé par des étudiants et qui fait le tour du monde en mettant l’accent sur des problématiques propres à chaque zone géographique, sera présenté le soir. Des marches sont aussi prévues pour arriver à St Etienne, par exemple à partir de Lyon.

tonne-co2-cest-L-1Les précédents Assises étaient en 2011, elles ont été fructueuses puisqu’elles ont permis de créer notre mouvement œcuménique de prière et d’action : Chrétiens unis pour la terre.

Les enjeux

C’est étudiante, par des lectures de Jacques Ellul et des interventions, que j’ai découvert l’importance pour les chrétiens de mieux respecter la création. Quand on se documente un minimum (presse, documentaires, rapports de l’ONU, campagnes d’ONG), on réalise combien les catastrophes et conflits liés aux dérèglements climatiques aggravent lourdement la situation des personnes (la majorité de la population mondiale en fait) qui n’ont pas accès à la surconsommation et ne peut même pas satisfaire des besoins fondamentaux (manger à sa faim, avoir un toit fixe, vivre en paix).

En tant que chrétien, on ne peut pas se moquer des souffrances de dizaines de millions de personnes qui souffrent et souffriront du dérèglement climatique, le plus souvent sans y avoir contribué (les pays « riches » émettent en effet du CO2 depuis plus d’un siècle). Comment ne pas être révolté par cette injustice ?

Eglise et écologie

DSCF7958On peut également s’appuyer sur le texte du chapitre 2 de la Genèse qui nous appelle à « cultiver et garder » la création. C’est ce rôle que le pape François a décrit dans l’une de ses premières interventions publiques où il nous invite à imiter l’humilité de saint Joseph. Enfin, on peut trouver de nombreuses sources dans les discours et textes des papes successifs qui nous appellent par exemple à « changer radicalement notre style de vie », appel repris et argumenté dans la publication des évêques de France « Enjeux écologiques pour l’avenir » publiée en 2012 et par le texte « Kaïros » de janvier 2015 où la conférence épiscopale estime que c’est le « moment opportun » cette année pour que les chrétiens se mettent en mouvement. L’appel au «Jeûne pour le climat », signé par les évêques catholiques mais aussi orthodoxes et la Fédération protestante propose un moyen concret de commencer à agir.

Les « JMJ du climat »

jeune pour le climatLes Assises chrétiennes pour l’écologie, c’est un moment unique, les « JMJ du climat », si je peux me permettre ! C’est le moment de s’engager, non seulement individuellement pour peser moins lourd sur la planète (achats durables, nourriture écologique, moins carnée, éviter l’avion…) mais aussi collectivement. On se sent soutenus quand on est ensemble !

Pour ceux qui veulent aller plus loin, vous pouvez rejoindre le Jeûne pour le climat tous les 1er jours du mois. « Chrétiens unis pour la terre » envoie aussi une lettre/mail par mois pour annoncer les temps forts et mobilisations à venir. Par exemple le 1er septembre à 20h à Ménilmontant (Notre-Dame de la croix) a lieu une conférence et un temps de prière avec l’évêque auxiliaire de Paris en charge de la COP21. D’autres événements ont également lieu dans tous les diocèses de France. On vous attend !

IMG_2871

 

Laura Morosini, Accompagnement Vers une Eco-responsabilité Chrétienne (AVEC) et co-présidente de Chrétiens unis pour la terre (CUT), co-auteure de « S’engager pour le climat« ,  Cahier de  l’Atelier, printemps 2015

 

 

Le diocèse de Saint-Etienne et l’hebdomadaire La Vie, en lien avec « le Service National Famille et Société » de la Conférence des Evêques de France, organisent le dernier weekend d’août 2015, les 28, 29 et 30, des Assises Chrétiennes de l’Ecologie, à Saint-Etienne.

Elles feront suite à une première édition qui a rassemblé 1700 personnes en novembre 2011. Cette fois-ci, la participation à cet événement qui se déroulera au Parc des Expositions pourrait dépasser les 2000 personnes.

Lire aussi :
Qu’est-ce que la COP21 ?
Dossier d’eglise.catholique.fr sur la COP 21
Jeûner pour le climat ?
Changer le monde depuis sa chambre

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Alban says: juin 14, 2015

    Bonjour,

    Je suis catholique, encore pas si vieux ^^, et je bosse dans l’écologie.
    Je suis très inquiet de ce que je lis ici. Comment penser défendre sa foi en invitant des personnes faisant la promotion du New Age comme Pierre Rhabi, pourquoi dire que les catastrophes augmentent avec les phénomènes climatiques alors que même le GIEC reconnaît qu’il n’y a pas de lien évident… etc. Mes amis, mes frères dans la foi, les médias font du « lobbying des consciences » comme dit Nicolas Hulot, mais vous n’êtes pas obligés de vous laisser manipuler ! Je vous conseille le site http://www.skyfall.fr/ sur les données scientifiques sur le climat ; il est partisan, mais moins que les intervenants que vous citez. Vous êtes jeunes, ne laissez pas détourner votre générosité, votre envie de servir et d’aimer, pour servir des causes qui ne sont pas celles du Christ, Il vous attend dans la sainteté et dans le fait de tout donner pour le salut des âmes.
    Que Dieu vous éclaire, et je vous recommande mille fois par exemple le petit Journal de Sainte Faustine, qui remet les priorités à leurs vraies places :)
    Avec mes prières,

    • de Lalaubie Martin says: juin 28, 2015

      Cher Alban,
      Le GIEC reconnait officiellement la responsabilité de l’être humain dans le réchauffement climatique. Même le pape nous le dit ! « L’humanité est appelée à prendre conscience de la nécessité de réaliser des changements de style de vie, de production et de consommation, pour combattre ce réchauffement ou, tout au moins, les causes humaines qui le provoquent ou l’accentuent. Il y a, certes, d’autres facteurs (comme le volcanisme, les variations de l’orbite et de l’axe de la terre, le cycle solaire), mais de nombreuses études scientifiques signalent que la plus grande partie du réchauffement global des dernières décennies est due à la grande concentration de gaz à effet de serre (dioxyde de carbone, méthane, oxyde de nitrogène et autres) émis surtout à cause de l’activité humaine. » §23 Laudato Si’
      http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/encyclicals/documents/papa-francesco_20150524_enciclica-laudato-si.html
      Martin

  2. Alpha MARCELLUS says: août 22, 2015

    salut, je suis très passionné par les sujets qui porte sur l’environnement et sa protection. En effet, je suis dans un pays d’Afrique où l’on vente sur les progrès des pouvoirs publiques dans ce domaine qui cependant sont loin très loin des attentes. En plus d’être très actif dans ma paroisse et attentif aux nouvelles actuelles, je regrette que mon Diocèse en parle peu et ne consacre pas des colloques au cours desquels des jeunes seront instruits sur les dangers qui guette notre « maison commune », la terre.
    Il y aurait-il un document ou des actes en guise de rapport à votre activité ? et, si cela est possible, comment faire pour s’en en procurer ?

  3. pascal muke says: septembre 29, 2015

    Je suis Africain de la RDC. Mes chers frères et sœurs, si nous pouvons nous appuyer sur le programme des nations unies qui estime que en 2060 il y aura 50 millions de réfugiés en Afrique a cause du changement climatique. Hors je suis entrain de voir que l Afrique est devenu le berceau de la GUERRE soutenue par quelques occidentaux de mauvaise volonté hors la Guerre est parmi les facteurs qui peuvent détruire la nature. Sur ce chers frères et Sœurs Catholiques et non catholiques sensibilisons pour la protection de ce continent qui est au moins encore vert, c est l intérêt, de tout le monde, Vous restez sans ignorer que les changement climatiques affectent souvent la population la plus vulnérable.
    Merci, Que Dieu nous fasse tous cette volonté de protéger notre Nature.

  4. Vitrier Paris says: décembre 15, 2016

    Un article intéressant. Je comprend parfaitement le message délivré ici. Comment contribuer ?

Ajoute un commentaire à jeunescathos

Prends la parole !