Skip to content

« Laudato Si » ou l’écologie intégrale : le pape François t’invite à la conversion

Publié par jeunescathos le 18 juin 2015 - A la Une, Ecologie, Événements, Société, Vie de l'Eglise

Dès le début de son encyclique, le pape François interpelle le lecteur : « Pour quoi passons-nous en ce monde, pour quoi venons-nous à cette vie, pour quoi travaillons-nous et luttons-nous, pour quoi cette terre a-t-elle besoin de nous ? : « Si cette question de fond n’est pas prise en compte, dit le Souverain Pontife, je ne crois pas que nos préoccupations écologiques puissent obtenir des effets significatifs.» En effet, le pape François propose dans sa lettre une « écologie intégrale, qui a clairement des dimensions humaines et sociales.» (137). A tous, chrétiens et autres habitants de « notre maison commune » (3), des pistes d’actions concrètes sont suggérées. Louange et respect de la création et de tout être humain font ainsi  jaillir un message clair et plein d’espérance : « L’humanité possède encore la capacité de collaborer pour construire notre maison commune » (13). Extraits choisis.

La création, source de louange

2012 : Les Pierres Jaumâtres, Toulx-Sainte-Croix (23), France.Le monde est plus qu’un problème à résoudre, il est un mystère joyeux que nous contemplons dans la joie et dans la louange. LS 12

Même les fleurs des champs et les oiseaux qu’émerveillé il [le Ressuscité] a contemplés de ses yeux humains, sont maintenant remplis de sa présence lumineuse. LS100

L’univers se déploie en Dieu, qui le rem­plit tout entier. Il y a donc une mystique dans une feuille, dans un chemin, dans la rosée, dans le visage du pauvre. LS 233

« Tout est lié »

Si nous nous approchons de la nature et de l’environnement sans cette ouverture à l’éton­nement et à l’émerveillement, si nous ne parlons plus le langage de la fraternité et de la beauté dans notre relation avec le monde, nos attitudes seront celles du dominateur, du consommateur ou du pur exploiteur de ressources, incapable de fixer des limites à ses intérêts immédiats. LS 11

En effet, toutes les créatures sont liées, chacune doit être valorisée avec affection et admiration, et tous en tant qu’êtres, nous avons besoin les uns des autres. LS 43

famille-roms-enfant-educationUne vraie approche écologique se transforme toujours en une approche sociale, qui doit intégrer la justice dans les discussions sur l’environnement, pour écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres. LS 49

Tout est lié, et, comme êtres humains, nous sommes tous unis comme des frères et des sœurs dans un merveil­leux pèlerinage, entrelacés par l’amour que Dieu porte à chacune de ses créatures et qui nous unit aussi, avec une tendre affection, à frère soleil, à sœur lune, à sœur rivière et à mère terre. LS 92

Quand on ne reconnaît pas, dans la réalité même, la valeur d’un pauvre, d’un embryon humain, d’une personne vivant une situation de handicap – pour prendre seulement quelques exemples – on écoutera difficilement les cris de la nature elle-même. Tout est lié. LS 117

L’écologie humaine implique aussi quelque chose de très profond : la relation de la vie de l’être humain avec la loi morale inscrite dans sa propre nature. LS 155

La création, un don dont nous sommes responsables

3762-ble-soleil-WallFizzNous sommes appelés à être les instruments de Dieu le Père pour que notre planète soit ce qu’il a rêvé en la créant, et pour qu’elle réponde à son projet de paix, de beauté et de plénitude. LS 53

La négligence dans la charge de cultiver et de garder une relation adéquate avec le voisin, envers lequel j’ai le devoir d’attention et de pro­tection, détruit ma relation intérieure avec moi-même, avec les autres, avec Dieu et avec la terre. LS 70

Dire ‘‘création’’, c’est signifier plus que ‘‘nature’’, parce qu’il y a un rapport avec un projet de l’amour de Dieu dans lequel chaque créature a une valeur et une signification. LS 76

Quand nous pensons à la situation dans laquelle nous laissons la planète aux générations futures, nous entrons dans une autre logique, celle du don gratuit que nous recevons et que nous communiquons. LS 159

Pour une écologie intégrale

transition-energetiqueLa culture écologique devrait être un regard différent, une pensée, une politique, un programme éducatif, un style de vie et une spiritualité qui constitueraient une résistance face à l’avancée du paradigme technocratique. LS 111

Une écologie intégrale est aussi faite de simples gestes quotidiens par lesquels nous rom­pons la logique de la violence, de l’exploitation, de l’égoïsme. LS 230

La paix intérieure des personnes tient, dans une large mesure, de la préservation de l’écologie et du bien commun, parce que, au­thentiquement vécue, elle se révèle dans un style de vie équilibré joint à une capacité d’admiration qui mène à la profondeur de la vie. LS 225

Un appel à la conversion

2015-04-18 16.45.38L’humanité a besoin de chan­ger. La conscience d’une origine commune, d’une appartenance mutuelle et d’un avenir partagé par tous, est nécessaire. LS 202

La crise écologique est un appel à une profonde conversion intérieure. LS 217

L’ouver­ture à un “ tu ” capable de connaître, d’aimer, et de dialoguer continue d’être la grande noblesse de la personne humaine. LS 119

L’heure est venue d’accepter une certaine décroissance dans quelques parties du monde, mettant à disposition des res­sources pour une saine croissance en d’autres par­ties. LS193

La gravité de la crise écologique exige que tous nous pensions au bien commun et avancions sur un chemin de dialogue qui demande patience, ascèse et générosité, nous souvenant toujours que « la réalité est supérieure à l’idée ». LS 200

J’invite tous les chrétiens à expliciter cette dimension de leur conversion, en permettant que la force et la lumière de la grâce reçue s’étendent aussi à leur relation avec les autres créatures ainsi qu’avec le monde qui les entoure, et suscitent cette fraterni­té sublime avec toute la création, que saint Fran­çois d’Assise a vécue d’une manière si lumineuse. LS 221

Des pistes pour re-construire « notre maison commune »

2007 : Eolienne, Parc de Ségur, Viarouge, Aveyron (12), France.

@ Ciric – Patrice Thebault

Divers comportements qui ont une incidence directe et importante sur la préservation de l’en­vironnement tels que : éviter l’usage de matière plastique et de papier, réduire la consommation d’eau, trier les déchets, cuisiner seulement ce que l’on pourra raisonnablement manger, traiter avec attention les autres êtres vivants, utiliser les trans­ports publics ou partager le même véhicule entre plusieurs personnes, planter des arbres, éteindre les lumières inutiles. Tout cela fait partie d’une créa­tivité généreuse et digne, qui révèle le meilleur de l’être humain. LS 211

Le fait de réutiliser quelque chose au lieu de le jeter rapidement, parce qu’on est animé par de profondes motivations, peut être un acte d’amour exprimant notre dignité. LS 211

Il ne faut pas penser que ces efforts ne vont pas changer le monde. Ces actions répandent dans la société un bien qui produit toujours des fruits au-delà de ce que l’on peut constater, parce qu’elles suscitent sur cette terre un bien qui tend à se répandre toujours, parfois de façon invisible. LS 212

La nature est pleine de mots d’amour, mais comment pourrons-nous les écouter au milieu du bruit constant, de la distraction permanente et anxieuse, ou du culte de l’apparence ? LS 225

Au cœur de ce monde, le Seigneur de la vie qui nous aime tant, continue d’être présent. Il ne nous abandonne pas, il ne nous laisse pas seuls, parce qu’il s’est définitivement uni à notre terre, et son amour nous porte toujours à trouver de nou­veaux chemins. Loué soit-il. LS245

Liens utiles :
Encyclique Laudato Si

Lire aussi :
« Laudato Si » : une encyclique qui va toucher les jeunes ?

Les Assises chrétiennes de l’écologie
Qu’est-ce que la COP21 ?
Dossier d’eglise.catholique.fr sur la COP 21
Jeûner pour le climat ?
Changer le monde depuis sa chambre

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !