Skip to content

La « Fraternité politique » au Chemin Neuf

Publié par jeunescathos le 10 juillet 2015 - A la Une, Société, Vie des mouvements et groupes de jeunes

Cet été, la Communauté du Chemin Neuf te propose deux semaines pour développer et partager ta « passion politique » ! Le parcours Politique & Engagement pendant le Festival Welcome to Paradise du 2 au 9 août et la semaine de formation « Fraternité politique », proposée du 10 au 16 août à Aix-en-Provence.
(Voir notre dossier Foi, politique et engagement : se former)

La politique au programme du Festival Welcome to Paradise

welcome to paradiseJ’ai participé l’an dernier au festival Welcome to paradise à l’Abbaye d’Hautecombe avec la communauté du Chemin Neuf, qui rassemble pour une semaine 1600 jeunes d’une vingtaine de pays. Le festival peut se vivre « à la carte », en choisissant parmi les multiples propositions de workshops et de sports, ou « en parcours » : formation à l’évangélisation… ou à la politique. Je commençais moi-même à être très investie avec les Veilleurs, en Suisse, et je venais de rejoindre les Gavroches. Le premier jour, après le workshop de l’abbé Grosjean sur l’engagement des chrétiens en politique, j’ai rejoint le parcours Politique & Engagement avec une trentaine d’autres jeunes.

Le festival n’aurait pas été le même pour moi sans ce parcours. Ce qui m’a particulièrement marquée est la place donnée à l’engagement sous toutes ses formes dans la politique au sens large et noble : de l’aide associative aux plus pauvres au militantisme en passant par un mandat local ou la vie religieuse ! J’en suis ressortie avec la ferme conviction que chacun à notre niveau nous avons les moyens de participer au changement que nous voulons voir. Cette semaine vécue ensemble nous a permis de créer de liens forts, qui durent encore, et fut pour moi une belle et première expérience de partage en fraternité. Avoir vécu ce partage sur fond de politique me donne beaucoup d’espoir pour l’avenir de notre génération!

Cette année, le Parcours Politique & Engagement est de nouveau proposé, pendant le festival Welcome to paradise, du 2 au 9 août à l’Abbaye d’Hautecombe. Parmi les intervenants : Wolfgang Thierse (vice-président du Bundestag allemand), Madeleine Bazin de Jessey (co-fondatrice des Veilleurs et porte-parole de Sens commun), Samuel Gryzbowski (président de Coexister)…

Le petit commencement de la Fraternité politique

groupeL’expérience vécue pendant l’été a été une piste d’envol pour la fondation de la « Fraternité politique » : au départ, l’intuition que tout chrétien engagé en politique a besoin d’un ancrage et d’un soutien spirituels solides et adaptés pour résister aux tentations et pressions propres à l’engagement politique. Notre semaine d’échanges entre engagés de sensibilités très variées nous a aussi confirmé que cet ancrage ne doit pas s’enfermer dans un parti ou une tendance politique. Nous sommes avant tout des chrétiens avec d’autres chrétiens, des frères avec d’autres frères.

Ainsi est née notre petite Fraternité politique qui offre un havre pour prier, partager, se former, construire notre « homme intérieur » entre jeunes engagés en politique (militants dans des partis ou mouvements, élus locaux, collaborateurs…). Nous avons voulu cette fraternité internationale, humble témoignage d’une fraternité possible au-delà de nos différences : certains viennent de Côte d’Ivoire, de Hongrie ou d’Italie.

Notre 1er WE a été consacré à la pensée politique de Simone Weil et Jacques Maritain, avec le philosophe Emmanuel Gabellieri. Ce fut pour moi un vrai ressourcement intellectuel dont la perle fut le « projet des infirmières de première ligne » de Simone Weil : en 1942, prenant acte de la guerre de propagande menée par les nazis, la philosophe propose au général de Gaulle de créer une petite équipe d’infirmières prêtes à donner leur vie en soignant les blessés des deux camps sur les lieux les plus dangereux du front : l’intuition est de surpasser l’exaltation fanatique des SS grâce à l’héroïsme non-violent de la charité. Cela fut pour nous une vraie inspiration !

Le 2e WE fut centré sur l’éducation et l’intégration dans des communes aux réalités culturelles et religieuses complexes, avec le témoignage d’un maire de banlieue parisienne, et le 3e WE sur le dialogue interreligieux et la vision chrétienne de « l’unité dans la diversité » avec Samuel Grzybowski, fondateur de Coexister.

Cet été à Aix-en-Provence : vivre la fraternité pour former l’homme tout entier

IMG_0215La particularité de la frat’ politique tient dans son nom : fraternité. L’expérience de la fraternité chrétienne est, comme le dit ce ‘slogan’, aussi radicale qu’une retraite, aussi simple qu’une réunion de famille. Elle nous prend dans notre intégralité : corps, cœur et esprit. Elle nous met en face de nous-même et de Dieu mais aussi en face des autres. Non pas dans un face-à-face combattif – malgré des débats animés –, mais côte à côte comme des frères.

Les fruits de la fraternité sont spirituels : l’eucharistie quotidienne, la prière personnelle et commune éclairent notre engagement. Prier ensemble avec nos différences de confessions chrétiennes et de sensibilités (catholiques plus classiques ou plus charismatiques, protestants …) m’a fait ressentir ce besoin d’unité entre nous de façon bien plus incarnée.

Les fruits sont aussi intellectuels, par les échanges avec les autres participants, les interventions de qualité, le travail de textes et les débats qui se poursuivent au-delà de nos rencontres ! Cet été, pendant les « quinze minutes du peuple », chacun pourra s’exercer à prendre la parole pour exposer ses convictions et projets sous le regard sans pitié de la caméra… et le regard bienveillant des autres.

La vie en fraternité est enfin une vie en groupe bien concrète, où tout le monde participe au bon déroulement pratique, du partage de nos spécialités locales aux quarts d’heure vaisselle bien animés !

Nous vivrons cet été du 10 au 16 août au soleil d’Aix la première semaine de Fraternité politique, une semaine une formation du cœur, de l’âme et de l’esprit, dans une ambiance de prière et de joie, avec une vingtaine de jeunes engagés et très motivés ! Il reste encore des places…

Fraternité politique, semaine de fondation
10 au 16 août 2015, Foyer Sainte-Claire, Aix-en-Provence
http://www.chemin-neuf.fr/jeunes-fr/18-30-ans/ete-2015/parcours-engagement-politique-1/parcours-engagement-politique-foyer-sainte-claire-aix-en-provence-juin-2015

Contact : fraternite.politique@chemin-neuf.org

Noémie, 28 ans, Ingénieur, responsable développement de marchés

« Un type nouveau de sainteté, c’est un jaillissement, une invention… » (Simone Weil, 1942)

  1. Gabriel Roussineau, communauté du Chemin Neuf, responsable du réseau international Net for God

Sr Lucie Martinot-Lagarde, communauté du Chemin Neuf

« Depuis 3 ans en France, l’engagement politique des jeunes a été profondément renouvelé, comme un souffle d’air frais. Wolfgang Thierse, vice-président du Parlement allemand, a adressé à ces jeunes un message où il affirme qu’on ne tient en politique que lorsqu’on est animé par une authentique « passion politique ». Face à une situation révoltante, trois questions fondamentales : « pourquoi est-ce comme cela ? Comment puis-je le changer ? Avec qui ? » Comprendre, agir, toujours avec d’autres : c’est l’intuition qui guide notre fraternité. Cet été, nous voulons aller aux racines de cette passion politique, la remettre dans la main du Seigneur, apprendre à discerner (en s’appuyant sur le trésor de la tradition ignatienne) et à écouter l’Esprit-Saint pour être « saints en faisant de la politique » (Pape François, avril 2015).

Et tout cela à travers l’expérience intense de la fraternité, la vie commune concrète, vraie et joyeuse entre jeunes de différents pays et confessions chrétiennes. Enracinés en Christ, bien formés intellectuellement, en communion les uns avec les autres, on se prépare à être des acteurs et décideurs qui « mettent la pagaille » là où ils passent ! »

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Ludo says: septembre 18, 2015

    Une belle initiative.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !