Skip to content

Religions et cultures, ressources pour imaginer le monde

Publié par jeunescathos le 7 septembre 2015 - A la Une, Événements, Société, Vie de l'Eglise

Tu es invité à la 90e session des Semaines sociales de France les 2, 3 et 4 octobre 2015 à l’Unesco à Paris pour découvrir des expériences réussies de dialogues interreligieux et d’écologie intégrale, te former, réfléchir et débattre autour du thème de la sauvegarde de la « maison commune » et de solutions pour sortir des diverses crises que nous traversons.

Rassemblant chaque année plusieurs milliers de personnes autour d’un thème de société, les Semaines Sociales de France, nées en 1904, contribuent notamment à la promotion de la pensée sociale de l’Eglise.

Cette année, c’est au cœur de Paris que les Semaines sociales de France organisent leur traditionnelle session annuelle de 3 jours. Et pas dans n’importe quel lieu : à l’Unesco, structure internationale dédiée à « construire la Paix dans l’esprit des Hommes et des femmes ».

Quelques mois après la publication de l’encyclique « Laudato Si » du pape François, et quelques semaines avant la conférence internationale « Paris climat 2015 », la session abordera la question de la sauvegarde de la « maison commune » sous un angle nouveau : celui du dialogue entre les religions.

Las des idées pessimistes qui nous promettent un avenir rempli de catastrophes en tous genres, l’équipe des Semaines sociales a choisi de mettre en lumière les expériences réussies de dialogues interculturels et religieux à travers le monde. Car, nous en sommes persuadés, c’est bien grâce à ces initiatives locales que nous retrouverons un imaginaire commun qui nous donnera l’élan pour changer les choses et avancer vers un avenir moins sombre.

SSF 2015 - 3Le vendredi 2 octobre sera dédié au constat des réussites et des échecs des négociations internationales, mais aussi à la mise en avant du dynamisme du tissus associatif mondial, qui participe activement à trouver des solutions pour sortir des diverses crises que nous traversons.

Le samedi 3 octobre nous réunira autour des religions, avec notamment une séquence de méditation des textes fondateurs des religions catholique, bouddhiste et musulmane.

Enfin le dimanche 4 octobre sera consacré à la découverte de « Laudato Si » et à sa mise en pratique pour « construire ensemble le monde commun ».

Pendant ces trois jours, 1800 personnes sont attendues pour réfléchir, se former, débattre et proposer autour du thème « Religions et cultures, ressources pour imaginer le monde ».

Si vous souhaitez y participer, un tarif pour les moins de 35 ans est proposé. Il est de 40€ pour les 3 jours (au lieu de 115€). Vous pouvez vous inscrire en ligne dans la limite des places disponibles sur le site www.ssf-lasession.org.

Attention, il ne sera pas possible de s’inscrire sur place !

Delphine Bellanger

 

 

 

Delphine Bellanger, des Semaines sociales de France

 

 

Qui sont les semaines sociales de France ?

  • logo SSF semaines sociales de franceLes Semaines Sociales de France sont nées en 1904, à l’initiative de deux catholiques laïcs, le lyonnais Marius Gonin et le lillois Adéodat Boissard, afin de faire connaître la pensée sociale de l’Église, de l’appliquer et de l’adapter aux problèmes de notre temps, et pour améliorer la condition ouvrière, dénoncée comme inhumaine par le Pape Léon XIII dans son encyclique « Rerum Novarum » (1891). Ils organisent une « université itinérante », qui durera une semaine (d’où le nom « Semaines sociales de France ») qui réunira 450 personnes. Cette session posera les principes bases de l’association.

Nos missions :

  • Faire connaître la pensée sociale chrétienne
  • Apporter les compétences et l’éclairage chrétien aux questions de société

Les contributions des Semaines sociales au débat public et à la législation française :

1919 : création d’un complément familial, ancêtre des allocations familiales.

Entre 1920 et 1929 : création d’une « mutuelle santé », ancêtre de la sécurité sociale

1940 : le 1% logement

De 1971 à 2004 : création progressive d’un statut du travailleur, aboutissant à la loi sur le DIF (Droit Individuel à la Formation).

1987: propose l’idée du RMI, loi votée en 1989, aujourd’hui devenu le RSA.

2015 : les propositions issues de la session « Réinventer le travail » (2013) sont incluse dans le dispositif CPF (Compte Personnel de Formation)

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !