Skip to content

Se préparer à vivre la Miséricorde

Publié par jeunescathos le 7 décembre 2015 - #Miséricorde, A la Une, JMJ

Le père François te propose quelque chose de très concret pour ce temps de l’Avent pendant lequel s’ouvre le Jubilé de la Miséricorde : choisir pour les sept prochains mois, une oeuvre de miséricorde à mettre en actes, comme le demande le pape François dans son message aux jeunes pour les JMJ

Témoins de miséricorde 2Le pape François va ouvrir le Jubilé extraordinaire de la Miséricorde le 8 décembre à Rome. Une année de joie pour re(découvrir) la Miséricorde de Dieu pour nous, une année de joie pour être témoins de la Miséricorde dans le monde… une année de joie qui sera également marquée par les JMJ.

Justement, dans son message aux jeunes pour les JMJ, le pape François lance un appel aux jeunes : « Je vous propose, chers jeunes qui êtes très concrets – pour chacun des sept premiers mois de l’année 2016 –, de choisir une œuvre de miséricorde corporelle et une œuvre de miséricorde spirituelle à mettre en pratique chaque mois. »

Ce temps de l’Avent peut être propice pour choisir ces œuvres de miséricorde à vivre durant ces 7 mois qui nous mèneront à Cracovie !

Œuvres de Miséricorde spirituelles et corporelles

Dans la bulle d’indiction du jubilé (Décret du Pape François pour promulguer le jubilé), le pape François nous redit que ces œuvres sont des moyens de « pénétrer toujours davantage le cœur de l’Evangile » et que « la prédication de Jésus nous dresse le tableau de ces œuvres de miséricorde, pour que nous puissions comprendre si nous vivons, oui ou non, comme ses disciples. »

Les œuvres de Miséricorde corporelles trouvent leur source dans l’Evangile selon St Matthieu au chapitre 25 : donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts.

Les œuvres de Miséricorde spirituelles sont : conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts.

Cette invitation du pape François est exigeante, mais peut nous aider à grandir en Miséricorde et être acteur de la Miséricorde de Dieu dans notre monde qui en a tant besoin.

Une proposition très concrète

Prends le temps pendant cette période de l’Avent de demander à l’Esprit-Saint de t’éclairer, pose-toi et choisis une œuvre par mois, avec un engagement concret ni trop lourd, ni trop léger. N’hésite pas à demander conseil ou de l’aide à ton accompagnateur spirituel ou ton aumônier. Puis écris ton projet sur un papier et dépose-le dans ton coin prière pour remettre cet engagement dans les mains du Seigneur. Présente ce projet au Seigneur près de la crèche lors de la messe de Noël.

Un p’tit coup d’pouce

Crédits: Corinne SIMON/CIRIC

Crédits: Corinne SIMON/CIRIC

Le pape François nous confie cette prière de sainte Faustine pour nous aider à vivre cet engagement. :

« Aide-moi, Seigneur, pour que mes yeux soient miséricordieux, pour que je ne soupçonne jamais ni ne juge d’après les apparences extérieures, mais que je discerne la beauté dans l’âme de mon prochain et que je lui vienne en aide […] pour que mon oreille soit miséricordieuse, afin que je me penche sur les besoins de mon prochain et ne reste pas indifférente à ses douleurs ni à ses plaintes […] pour que ma langue soit miséricordieuse, afin que je ne dise jamais de mal de mon prochain, mais que j’aie pour chacun un mot de consolation et de pardon […] pour que mes mains soient miséricordieuses et remplies de bonnes actions […] pour que mes pieds soient miséricordieux, pour me hâter au secours de mon prochain, en dominant ma propre fatigue et ma lassitude […] pour que mon coeur soit miséricordieux, afin que je ressente toutes les souffrances de mon prochain […] «  (Journal, 163).

Bonne route sur le chemin de la Miséricorde, portons nous mutuellement dans la prière pour que tous les jeunes du monde puisse répondre à l’appel du monde et témoigner de la Miséricorde de Dieu dans le monde.

Père François Triquet

 

 

Père François Triquet
Journal d’un jeune prêtre

 

Tu as décidé de mettre concrètement en acte une oeuvre de miséricorde ? Raconte-nous ! Envoie-nous votre témoignage tout au long de ces prochains mois !

Le Jubilé de la Miséricorde

LOGO Jubilé de la MiséricordeDu 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016, l’Église catholique célèbre une Année sainte extraordinaire. Le Jubilé de la Miséricorde débutera par l’ouverture de la Porte sainte à la basilique Saint-Pierre de Rome, à l’occasion de la fête de l’Immaculée Conception, puis dans tous les diocèses le 13 décembre et se terminera par la solennité du Christ-Roi.

« Une Année Sainte extraordinaire pour vivre dans la vie de chaque jour la miséricorde que le Père répand sur nous depuis toujours. Au cours de ce Jubilé, laissons-nous surprendre par Dieu. Il ne se lasse jamais d’ouvrir la porte de son cœur pour répéter qu’il nous aime et qu’il veut partager sa vie avec nous » Pape François, Bulle d’Indiction, N°25.

« Il y a des moments où nous sommes appelés de façon encore plus pressante à fixer notre regard sur la miséricorde, afin de devenir nous aussi signe efficace de l’agir du Père. C’est la raison pour laquelle j’ai voulu ce Jubilé Extraordinaire de la Miséricorde, comme un temps favorable pour l’Eglise, afin que le témoignage rendu par les croyants soit plus fort et plus efficace. » Pape François, Bulle d’Indiction, N°3.

Site internet du Jubilé de la Miséricorde
Dossier sur le site eglise.catholique.fr
La Miséricorde pour les nuls, sur jmj2016.catholique.fr
Heureux les miséricordieux, sur jmj2016.catholique.fr

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !