Skip to content

JMJ un jour, l’amour toujours !

Publié par jeunescathos le 12 février 2016 - A la Une, JMJ

Rencontrer son mari ou sa femme aux JMJ, ce n’est pas qu’une jolie légende. Célina et François se sont connus en préparant les JMJ de Madrid , et dans quelques mois, ils seront aussi à Cracovie.  Entre temps, leur couple s’est construit de manière solide. Voici leur témoignage…

couple-jmjNous nous sommes rencontrés le 30 avril 2011, j’organisais chez mes parents une réunion pour présenter les JMJ aux jeunes du secteur et j’avais invité tous les jeunes des alentours, sans forcément les connaître. Quand François est rentré dans la pièce, je l’ai immédiatement reconnu (alors que je ne le connaissais pas !) et depuis nous ne nous sommes jamais quittés.

Aux JMJ de Madrid 2011

Trois mois après notre rencontre nous partions aux JMJ ensemble. Alors qu’en général au début d’une relation on cherche à maîtriser son image et à se présenter sous son meilleur jour, nous étions tous les deux forcés à être naturel et sans chichis. Les JMJ c’est aussi l’occasion de se poser des questions sur sa vie, ses aspirations, du coup on s’est trouvé très vite à se poser des questions fondamentales sur nous et notre couple. Au retour, nous savions que nous étions lancés pour un sacré bout de chemin ensemble.

Dans l’équipe nationale des JMJ de Rio 2013

En pleine préparation des JMJ à Rio!

En pleine préparation des JMJ à Rio!

Nous nous sommes portés volontaires l’année suivante pour rentrer dans l’équipe nationale. D’abord moi à la Communication, puis François est venu naturellement prêter main forte. Nous avions fait le choix de vivre cette expérience de bénévolat en couple, c’était une façon pour nous de vivre notre foi ensemble. Les JMJ sont un projet suffisamment vaste pour que chacun puisse avoir sa place sans qu’on se marche dessus. Nous n’avons pas eu de difficultés à travailler ensemble, bien au contraire, notre couple a été une vraie force pour nous soutenir dans les moments de galères.

Partir aux JMJ en couple ?

mariagePartir aux JMJ en couple, c’est une sacrée expérience de lâcher prise ! On ne se soucis plus de son look, et de ses petits tracas du quotidien. On doit accepter de vivre en groupe et non en couple. Si les garçons et les filles dorment séparés, il faut s’en accommoder même si on est mariés ! Le couple doit se mettre au rythme du groupe et non l’inverse. Et finalement c’est une super expérience : on apprécie le manque et les moments de retrouvailles, on apprécie de se retrouver autour d’autre chose que nos vies quotidiennes, on apprécie de se mettre au service des autres.

Les JMJ nous ont vu traversé toutes les étapes importantes de notre couple : pour Madrid nous venions de nous rencontrer, à Rio nous étions fiancés (nous nous sommes mariés 1 mois après), et maintenant nous sommes mariés, vivement la suite !

Au service pour les JMJ de Cracovie 2016 !

jmj-cracovie-2016-t-shirtCette année nous nous apprêtons à partir en tant que Délégués Diocésains pour le Diocèse de Meaux. Nous savons que parmi nos jeunes, nous aurons des couples, et nous leur disons souvent que pour bien vivre les JMJ, il faut savoir s’adapter aux règles et à la vie du groupe. Il faut accepter de vivre cette expérience à 2+3 millions. Et aux futurs JMJistes qui ne sont pas en couple, je leur dirai : tenter votre chance, il se passe de grandes choses aux JMJ ! ;D

Célina

Voir aussi :
Saint-Valentin : ces couples qui se sont formés aux JMJ
Vivre la Saint-Valentin autrement
Pourquoi se fiancer aujourd’hui ?
5 conseils pour commencer une relation amoureuse sur de bonnes bases

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Célina says: février 12, 2016

    J’ai oublié de préciser que c’est le prêtre qui nous a accompagné aux JMJ (et qui est devenu un bon ami) qui nous a marié!!! 😀 😀 😀

    • jeunescathos says: février 12, 2016

      Merci Célina pour cette précision !

  2. gerard says: février 20, 2016

    Vous faites l’exemple d’un jeune couple chrétien dans un moment ou la famille est menacée

  3. karl paul says: avril 25, 2016

    quelle histoire ! très belle! moi je compte participer au JMJ de Cracovie si je trouve les moyens( je suis en Afrique) je j’espère vivre un bon comment comme vous même!!! bizu!!! a bientoooooot

Ajoute un commentaire

Prends la parole !