Skip to content

A travers les épreuves …

Publié par jeunescathos le 11 mai 2016 - A la Une, Journal d'un jeune couple volontaire

Marie-Marthe et Henry sont à moins de six mois de la fin de leur volontariat DCC au Tchad. Ces deux derniers mois ont été éprouvants, mais ils ont traversé ces épreuves avec espérance.
-> Découvrir les épisodes précédents

henry volontaire DCC tchad

Nous voici à moins de six mois de la fin de notre volontariat. Après avoir mis un bon moment à trouver notre place, on se sent ici chez nous et c’est difficile de nous imaginer retourner habiter en France. Heureusement il y a la perspective de retrouver nos familles et amis.

Les imprévus

Alors qu’on s’était tant bien que mal préparé à un mois de séparation, le voyage de Marie-Marthe dans le sud a été annulé la veille du départ ! Décision du ministère, l’examen national des infirmiers (dont on avait plus entendu parler depuis un an et demi) est programmé pour mi avril, les stagiaires ne peuvent donc plus partir… On défait le sac, mi-déçus mi-soulagés. Finalement l’examen sera a encore annulé et reporté en septembre. Nouveau départ de Marie Marthe et de ses stagiaires prévu pour début mai. Inch Allah ! Le Tchad c’est aussi ça, difficile d’anticiper : tout peut toujours changer.

marie-marthe volontaire DCC tchad

A travers les épreuves…

Si l’examen a été annulé, c’est en raison des élections présidentielles tchadiennes qui se sont déroulées ici ce mois-ci dans un climat un peu tendu. Une bonne occasion de discuter avec nos collègues et amis tchadiens de leurs vision de l’avenir pour leur pays, même si ils sont parfois assez pessimistes !

Dans ce contexte de tension, les hôpitaux publics de N’Djamena se sont mis en grève pendant plusieurs semaines et ici, la grève, on ne fait pas semblant ! Certains hôpitaux étaient carrément fermés à clés (mais où ont ils mis leurs malades qui étaient hospitalisés ? Mystère mystère !…). Du coup, les rares hôpitaux encore ouverts (dont le nôtre) ont été submergés. On a eu énormément de travail et surtout accueilli beaucoup de patients arrivant dans des états catastrophiques après avoir cherché (parfois longtemps) un endroit où se faire soigner.

Face à cela, nos moyens limités nous donnent un sentiment d’impuissance… Nous avons perdu beaucoup de patients avec parfois une impression d’échec … Pour compléter le tout, la saison chaude bat son plein avec des températures autour de 40° la journée. Le mois d’avril aura été éprouvant tant sur le plan physique que psychologique !

marie-marthe volontaire DCC tchad

Des ressources insoupçonnées !

Heureusement, au travers de ces épreuves on découvre aussi des ressources insoupçonnées. Sur le plan professionnel, ça aura été un effort d’équipe : chacun a mis sa main à la pâte pour faire tourner la machine au mieux. A côté du boulot, un super soutien de nos copains. On est resté plusieurs fois dormir chez des amis qui ont la clim’ : une nuit au frais après plusieurs insomnies transpirantes, ça vous requinque bien !

Au final être bien installé ne nous aura pas mis à l’abri des épreuves. Mais, grâce à ce que l’on a construit, on a été déstabilisés et non renversés. On est heureux de voir qu’on a des bases suffisamment solides pour nous soutenir dans les difficultés.

 

 

Henry, 26 ans et Marie-Marthe, 22 ans

 

 

Lire aussi :
Les épisodes précédents du Journal d’un jeune couple de volontaires

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. thadarth says: mai 11, 2016

    Quelques mots tout simples à travers lesquels on perçoit la fatigue la lassitude
    parfois un désarroi masqué de Henri et Marie Marthe dans une situation
    impossible à dominer et dont on mesure
    l’étendue de la misère et de la souffrance des populations
    mais que de ressources dans ce jeune couple
    qui se nourrit de la force de l’Esprit Saint

    Amis lecteurs si vous découvrez le présent article ,
    pour mieux saisir ce qui anime ces missionnaires de la fraternité
    ( que sont parmi tant d’autres Marie Marthe et Henri )
    et de l’amour de Jésus ne manquez pas les récits précédents
    qu’ils ont écrits dans ce même blog

    Famille et amis que vous retrouverez Marie Marthe et Henri
    ne seront pas tout à fait les mêmes ,
    au delà de la joie de vous retrouver tous !!

    • jeunescathos says: mai 12, 2016

      Merci beaucoup pour votre commentaire et votre soutien

  2. Franck says: décembre 8, 2016

    Hello,
    je pensais vous avoir envoyer un message il y a quelques semaines, mais je ne vois rien apparaitre. Je serais au « Bon samaritain » a partir de Lundi pour ne mission d’enseignement, avez vous besoin que je vous ramène quelque chose?

Ajoute un commentaire

Prends la parole !