Skip to content

Caritas Cup : la victoire ensemble au-delà des galères

Publié par jeunescathos le 19 juillet 2016 - A la Une, Engagements, Non classé

Alors que l’Euro 2016 vient de se terminer, retour sur la Caritas Cup, tournoi de foot organisé par le Secours Catholique avec des bénévoles et des personnes « en galère » le 28 mai dernier, à l’occasion des 70 ans de l’association. « Quand on joue au football, on a tous le même maillot : on ne voit plus qui est sans papiers ou sans abri, qui est salarié ou bénévole. »
François a 18 ans et a participé à la compétition en tant qu’accompagnateur et supporter de l’équipe de la Mayenne, qui a gagné le tournoi ! 

Les équipes mayennaises avec Guy Roux.

Les équipes mayennaises avec Guy Roux.

C’était impressionnant l’ambiance qu’il y avait. Le respect était fort entre les bénévoles, les joueurs. Tout le monde y a mis de sa patte. C’étaient de beaux matchs, qui se sont tous terminés aux tirs au but.

Nous étions 16 équipes au total, de délégations de toute la France, avec une équipe du Luxembourg. Le football fait partie des activités que tout le monde pratique à travers la planète, avec des règles que tout le monde connaît. Cela facilite l’insertion.

Première expérience de solidarité

La demi-finale sous la pluie, qui n'a pas découragé les joueurs !

La demi-finale sous la pluie, qui n’a pas découragé les joueurs !

Mon père est aumônier du Secours Catholique. Pour moi, c’était ma première expérience auprès de l’association. Nous sommes partis à une vingtaine, avec quatre accompagnateurs et deux équipes de joueurs. L’équipe de la Mayenne était composée de différentes nationalités : érythréenne, sud-soudanaise, française, camerounaise, algérienne… Malgré nos origines diverses, on était tous pareils. Via le sport il y a des valeurs qui se développent : respect de l’adversaire, fraternité… Quand il y avait des blessés, on arrêtait tout de suite le jeu, même si le blessé était de l’équipe adverse.

Cette expérience m’a donné envie de continuer au Secours Catholique. Cela me fait grandir. Cela me fait comprendre que malgré tout ce qu’on entend, certes il y a de la misère, mais les personnes les plus pauvres économiquement sont pas les plus malheureuses, on a beaucoup de choses à apprendre d’elles.

La victoire célébrée ensemble

L'équipe victorieuse mayennaise avec le secrétaire général du Secours Catholique national (à gauche).

L’équipe victorieuse mayennaise avec le secrétaire général du Secours Catholique national (à gauche).

Les joueurs de l’équipe de la Mayenne étaient contents d’avoir gagné. Mais ce qui m’a le plus touché dans la journée, l’image que je garde, c’est la victoire partagée entre tout le monde. Le trophée a été remis sur scène devant un parterre de gens par Bernard Thibault, cela a éveillé beaucoup de joie et de fierté. Ils avaient fait monter sur scène les capitaines de toutes les équipes, si bien que tout le monde a célébré la victoire comme si c’était soi. Tous les joueurs ont connu les mêmes galères, les mêmes problèmes, c’est ensemble qu’ils ont célébré la victoire, c’est comme ca que moi je l’ai ressenti, c’est très beau !

François, 18 ans

La Caritas Cup sur le site du Secours Catholique

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !