Skip to content

Voir à travers les migrants des frères en Christ

Publié par jeunescathos le 20 juillet 2016 - A la Une, Engagements, Société

Céline Tierzan est infirmière. Au début de cette année, elle a participé à l’opération Aquarius avec Médecins du Monde. Cette mission a pour but de secourir les migrants au large des côtes européennes en Méditerranée. Elle nous livre quelques mots sur cette aventure peu ordinaire.

Une mission au service de personnes en détresse

Opération aquariusJe suis partie en mission en tant qu’infirmière sur l’Aquarius (un navire affrété par Sos méditerranée pour le sauvetage de migrants en mer) avec Médecins du Monde qui est un des partenaires de l’opération. C’était le début de la « saison des migrations » car j’y étais de février à avril. Il faisait encore froid. Les passages n’étaient pas réguliers. On a réalisé six sauvetages en deux mois et demi.

A bord du bateau, lors des sauvetages, on accueillait les migrants en détresse. On était deux infirmières et deux médecins. On leur apportait les premiers soins à ceux qui en avaient besoin grâce à notre petite clinique à bord. On les prenait en charge jusqu’en Italie en leur donnant couverture et nourriture également. Il y avait aussi les sauveteurs, un logisticien, un traducteur et des personnes présentent pour la communication/photo qui nous ont donné un sacré coup de main. C’est un vrai travail d’équipe et tout le monde s’est investi. Entre les sauvetages, on avait des temps pour nous. J’ai beaucoup lu à bord. J’ai aussi étudié la Bible et l’espagnol.

« C’est inconcevable de laisser mourir des gens en mer »

Opération aquarius 2J’étais motivée d’aller secourir des personnes en détresse car pour moi ce n’est pas concevable de laisser mourir des gens en mer. J’avais l’opportunité de m’engager alors je l’ai fait. J’étais très contente. Et puis c’est concret comme action ! Je savais à quoi je m’attendais avant de partir. Je n’ai pas eu de surprises majeures. Je retiens surtout la présence d’enfants, de femmes enceintes et de familles qui ont fui leur pays. J’ai eu beaucoup de témoignages de gens qui ont quitté la Libye car ils étaient esclaves là-bas. J’ai aussi compris l’importance de faire des voies légales de migration dans notre monde aujourd’hui.

Répondre à l’invitation du Christ de voir en l’autre un frère

Je fais vraiment un lien entre mon métier et ma foi. Mon métier d’infirmière me met en situation de fraternité avec les migrants. Lorsque l’on voit une personne souffrir, on ne peut rester insensible. En l’autre, je vois un frère, un enfant de Dieu. Quand je soigne une personne, je soigne le Christ. Je suis contente de le faire même si j’aimerais pouvoir faire plus.

Et après ?

Opération aquarius 3J’ai repostulé auprès d’ONG pour repartir en mission. En attendant, je fais des remplacements d’infirmière à Montpellier, où je suis en lien avec des migrants.

J’aimerais aussi me rapprocher des prostituées enlevées de leur pays et amenées en France pour payer une dette. Des maraudes sont organisées par Médecins du Monde.

 

Osons la rencontre !

On peut s’engager très facilement auprès des migrants à côté de chez soi. Le plus important c’est l’accueil. Ils ont beaucoup souffert. Ils ont besoin d’un grand soutien moral et amical car même entre eux ils ne se connaissent pas toujours. Il suffit parfois d’un sourire, on peut aussi entamer un dialogue en leur parlant un peu, en leur demandant comment ils vont, en les invitant à boire un verre, en les encourageant, en les invitant à une activité (sport…) … Il faut oser la rencontre !

 

Céline Terzian

Voir aussi :
Témoignage de Céline aux rencontre européennes de Taizé à Valencia

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. brandenburg says: juillet 20, 2016

    Médecins du monde et les ong du même genre sont financés parle multimilliardaire Soros et son Open Sosiéty,un Pro-mort tous azimuts qui ne cherche qu’à détruire l’Europe en finançant un raz-de-marée de migrants!
    PS Le catholicisme n’est pas la crétinerie organisée à la façon françois.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !