Skip to content

En Avent vers Noël, quelques pistes concrètes

Comment préparer nos cœurs à vivre Noël ? Le père François, auteur du «Journal d’un jeune prêtre », nous donne quelques pistes.

L’Avent, ce temps de préparation aux fêtes de Noël…

L’Avent, ce temps qui peut nous faire rêver, nous rappelant l’enfance. Ce beau rêve blanc…

L’Avent, ce temps qui peut nous faire creuser la tête pour savoir quoi faire pour le repas de Noël, pour savoir quoi offrir à nos proches…

L’Avent, ce temps qui passe si vite, les lumières des rues pleins les yeux….

L’Avent, …  STOP !

Recentrons-nous sur l’Essentiel !

crèche Noël - AAHB

Crédits : AAHB

L’Avent, ce temps de préparation à la fête de Noël, à la venue du Fils de Dieu fait Homme !

L’Avent, ce temps qui nous est donné non pas pour rêver mais pour Espérer !

L’Avent, ce temps où nous sommes invités à nous creuser la tête pour savoir comment préparer notre cœur à la venue du Seigneur.

L’Avent, ce temps si court mais si précieux qui nous est donné comme un cadeau pour accueillir LE Cadeau de Dieu.

Alors en Avent vers Noël !

Quelques idées en vrac d’ingrédients pour vivre cette marche vers Noël :

Pour un Noël spirituel :

– En vivant une méditation de la Parole quotidienne : chaque jour je prends le temps de lire et méditer l’Evangile du jour, ces cadeaux de l’Eglise offerts quotidiennement avec une progression pour méditer sur le mystère de l’incarnation…

– En découvrant chaque jour un paragraphe de la lettre apostolique Misericordia et misera grâce au calendrier de l’Avent 2016 proposé sur ce blog

– En participant à une veillée de prière

– En vivant une retraite à la maison :

Avec les frères dominicains de Lille : aventdanslaville.org
Avec la famille ignatienne : ndweb.org
Avec les Carmes : carmes-paris.org
Avec Hozana, la communauté de prière sur le web : hozana.org

 – En prenant le temps de vivre le sacrement de la réconciliation. Je peux prendre contact avec le prêtre de ma paroisse, de mon mouvement, de mon aumônerie et lui confier mon désir d’accueillir le pardon de Dieu pour moi dans ma vie.

Pour un Noël solidaire :

En choisissant une action pour mieux rencontrer celui qui est né pauvre au milieu des pauvres…

– Je peux essayer de me dépasser en osant une parole envers un collègue, un membre de ma famille avec lequel j’avais plus de mal, une personne dans la rue, une voisine qui est seule…
– En visitant une personne à l’hôpital
– En reprenant contact avec une personne à qui j’aurais aimé demander pardon…
– En prenant le temps de poser un petit geste qui me permet de m’ouvrir et d’aller vers plus de vie : dire bonjour, sourire, oser une parole, apprendre à dire non, respecter une parole donnée…

En assurant un service auprès d’une œuvre de solidarité (les petits frères de pauvres ; un cado pour un charclo et plein d’autres initiatives)

En réfléchissant à la situation des jeunes dans d’autres pays avec par exemple l’opération « Un cadeau pour lui… » ou celle de soutien aux #EtudiantsenIrak. On peut également prier pour les enfants soldats comme le Pape nous y invite.

Pour un Noël œcuménique :

Pourquoi ne pas profiter de cette fête de Noël pour vivre une rencontre fraternelle avec des frères et sœurs chrétiens d’autres Églises ?

En me renseignant sur la présence de protestants ou orthodoxes à côté de chez moi et en allant les rencontrer, notamment lors des rencontres européennes de Taizé qui ont lieu cette année à Riga.

Pour un Noël tourné vers l’évangélisation…

évangélisation - ESMNoël est une formidable occasion pour l’annonce de l’Evangile.

Peut-être le temps de l’Avent peut être l’occasion de voir comment au cours de notre repas de famille de Noël nous laisserons une place à celui qui doit être au centre de notre fête.

Peut-être ce temps peut nous être donné pour souhaiter à nos collègues, nos amis, etc., non pas une « bonne fête de Noël » mais une « bonne fête de la Nativité ».

Peut-être l’occasion d’ouvrir et de témoigner dans nos églises auprès des personnes qui viennent « voir » la crèche et les accompagner dans une démarche de prière devant la crèche.

Ces listes ne sont pas exhaustives afin de laisser place à chacun dans la créativité et dans des choix personnels pour vivre ce temps de l’Avent afin de bien préparer notre cœur à accueillir le Prince de la Paix dans ce monde qui en a tant besoin…

Père-François-Triquet-e1349786644139

Père François Triquet – @abbefrancois

Journal d’un jeune prêtre

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. ANURUKEM Margret says: décembre 1, 2016

    Bonjour chers amis dans le Christ. Je crois que le temps de l’avent est un temps que nous devons mettre pleinement à profit pour nous rapprocher du Christ qui est notre frère et qui ne demande qu’à nous aimer. QUELS que soient les difficultés que nous traversons actuellement,je nous devons nous dire que le temps est propice pour aimer le Seigneur à travers nos frères les hommes. Acceptons toutes les difficultés que le Bon Dieu permet qu’il nous arrive car sa volonté ne nous conduira jamais là où sa grâce ne nous suivra pas. Persévérons donc mes chers frères car ce n’est que cette persévérance qui nous vaudra notre patrie céleste: le Ciel. Mais surtout n’oublions pas de prier et de faire toutes sortes de pénitences possibles pour nos frères défunts et les âmes du purgatoire qui souffrent tellement. Fructueuse attente du SEIGNEUR dans la prière et la persévérance.

Ajoute un commentaire à ANURUKEM Margret

Prends la parole !