Skip to content

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la mi-Carême ?

Publié par jeunescathos le 23 mars 2017 - A la Une, Carême et Pâques, Vie de l'Eglise

La mi-Carême marque le milieu des 40 jours de Carême : le jour où toutes les privations de Carême sont suspendues… C’est pourquoi les crêpes, comme le veut la tradition, continuent d’égayer le menu !

mi-carême - crêpes - gournandPourquoi la mi-Carême est-elle toujours un jeudi ?

La Mi-Carême est fêtée par définition « le jeudi de la troisième semaine entière des quarante jours de pénitence ». En faisant un simple calcul (40/2), on pourrait penser que la fête a lieu le troisième lundi du Carême (vingtième jour à compter du Mercredi des Cendres), mais les dimanches de Carême n’étant pas des jours de pénitence, ils ne sont pas comptabilisés, ce qui nous amène au jeudi !

Pourquoi mange-t-on des crêpes ?

Le Carême est un temps de jeûne qui était très pris au sérieux. Même les œufs étaient interdits. Mais les œufs ne se conservent guère plus de vingt jours, c’est-à-dire la moitié de quarante.

C’est pour ne pas perdre cette denrée précieuse pour beaucoup, qu’on l’utilisait sous toutes les formes possibles. De la même manière, c’est pour vider les réserves qu’on faisait des crêpes pour le mardi gras.

Après la mi-Carême, on attendait à nouveau vingt jours pour sortir, décorés de joie pascale, les œufs gardés en réserve.

(Source: Bénédicte Ducatel – SNPLS)

La mi-Carême, un second Mardi-gras ?

La célébration de la Mi-Carême ressemble à celle de Mardi gras, on se déguisait, c’était carnaval. Il y a eu dans le passé beaucoup de coutumes diverses et souvent des déguisements. Les Antilles continuent à fêter mi-carême par des défilés, ainsi que certaines communes en France métropolitaine (notamment Talmont, Hazebrouck, Luçon, Beaufou, Chagny, Arlon, Dunkerque…). Au Canada, la mi-Carême est devenu un personnage rappelant Saint Nicolas.

À Paris, la Mi-Carême est traditionnellement la fête des femmes. Après une interruption de soixante-trois ans, son cortège est à nouveau organisé depuis 2009. La Fête des blanchisseuses, baptisée Carnaval des Femmes ou Carnaval des Femmes de la Mi-Carême, a lieu à nouveau depuis chaque année le dimanche qui suit le jeudi de la Mi-Carême.

Pour les chrétiens, le « dimanche de Laetere »

pape-francois-gaudete-laetareAu-delà de ces traditions historiques et folkloriques, l’Eglise marque un temps de pause le 4ème dimanche du Carême, le dimanche de Laetere.  Le nom provient du premier mot latin de l’introït du 4ème dimanche de Carême : « Laetare Jerusalem » (« Réjouis-toi, Jérusalem »). Pour signifier la joie de la Résurrection qui se prépare, les vêtements liturgiques peuvent exceptionnellement être roses (un mélange de violet et blanc) au lieu de violets ce jour-là, comme le dimanche de Gaudete pendant l’Avent. On peut aussi mettre des fleurs dans le sanctuaire, jouer de l’orgue, bref suspendre certaines des austérités liturgiques propres au Carême.

Le rose est la couleur de l’aurore : il s’agit de faire entrevoir la joie qui se prépare, de donner courage pour les dernières étapes à parcourir et de rendre grâce pour les œuvres déjà accomplies.

Lire aussi :
Dossier Carême
Mi-Carême : fête du calendrier liturgique ou tradition populaire ?

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Sandra says: mars 1, 2017

    Premier carême pour moi, heureusement qu’il existe des sites comme le vôtre pour se documenter autrement.. .Ma fille est rentrée avec une nouvelle pour moi: il existait la mis carême…Quelques cliques plus tard, j’en sais un peu plus. N’oublions pas cependant que le carême est aussi un jeûne de malveillance et que la tolérance devrait être encore plus présente. A chacun son carême, sa pénitence et ses prières. Bon carême à tous dans la joie.

  2. denis higuet says: mars 22, 2017

    Merci à Sandra pour son commentaire pour nous chrétien cette période de jeune et d’abstinence s’accompagne de partage, de tolérance,d’aide
    Merci jeune cathos de mettre en lumière notre culture chrétienne riches et multiforme. il n’existe pas de voie unique pour célébrer notre amour de dieu.
    Bon carême a tous.

  3. Marie says: mars 24, 2017

    Un GRAND MERCI pour cette explication sur la Mi-Carême qui m’a vraiment éclairée …
    C’est clair et précis … alors ce soir ça sera crêpes au menu !!!
    Faire Carême c’est difficile certes … mais faire Carême dans sa vie personnelle n’est ce pas le plus beau Carême ? Que faire ?. peut-être être plus tolérant, écouter et accepter l’Autre tel qu’il est – En cette année particulière pour la France souhaitons que chacun fasse son Carême avec plus d’Amour pour son prochain.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !