Skip to content

Festival de Cannes : le jury œcuménique sur la croisette !

Publié par jeunescathos le 17 mai 2017 - A la Une, cinéma, Culture & Médias, Événements, Société, Vie de l'Eglise

Pour la 70ème édition du Festival de Cannes qui se déroule du 17 au 28 mai, c’est le réalisateur espagnol Pedro Almodovar qui est président du jury. Moins connue, mais tout aussi passionnée, Denyse Muller préside le Jury œcuménique 2017.

 

Depuis 1974, des amoureux de cinéma, chrétiens venant de toute l’Europe sont invités par le Festival à distinguer et remettre des prix et mentions spéciales aux films de la compétition officielle.

Ces six membres, issus de cultures et de pays différents (cette année, ils viennent de France, Italie, Allemagne, Belgique et Espagne) et renouvelés chaque année, sont compétents dans le domaine du cinéma comme journalistes, critiques, théologiens, chercheurs, enseignants… Ils se réunissent à diverses reprises durant le Festival, analysent, commentent les films et délibèrent en toute indépendance.

Le Jury œcuménique propose un regard particulier sur les films sélectionnés. Il distingue des œuvres de qualité artistique qui sont des témoignages sur ce que le cinéma peut nous faire percevoir de la profondeur de l’homme. Le Jury souhaite attirer l’attention sur des œuvres aux qualités humaines qui touchent à la dimension spirituelle de chacun comme la justice, la dignité de tout être humain, le respect de l’environnement, la paix, la solidarité, la réconciliation… Ces valeurs de l’Évangile sont largement partagées dans toutes les cultures.

Source  : Le Jour du Seigneur

xavier dolan

En 2016, le Prix du Jury Oecuménique avait été remis à Xavier Dolan pour son film « Juste la fin du monde« . Le Jury déclarait alors dans un communiqué :

« Ce qui ne peut être prononcé peut s’entendre à travers le visage, que filme Xavier Dolan de façon transcendantale. Dans les non-dits, les clameurs et les regards se loge l’histoire d’une famille où l’on tait l’amour que l’on se porte, où l’on crie pour ne pas révéler l’essentiel. Par son retour, Louis, le fils prodigue venu annoncer sa disparition prochaine, choisit d’insuffler l’amour et l’espoir à ses proches. »

Le Jury avait également choisi l’an dernier de remettre de décerner deux mentions spéciales aux films « American Honey » de Andrea Arnold et « Moi, Daniel Blake » de Ken Loach. Cette année, le palmarès du jury œcuménique sera présenté le samedi 27 mai, soit la veille du palmarès officiel  : suspens ! En attendant, vous pouvez retrouver la sélection officielle de la cuvée 2017 sur le site du festival.

Focus : un jeune chrétien syrien présentera un court métrage au festival de Cannes 2017

Mher Sarkissian est né à Alep il y a 26 ans. Diplômé de Design Graphique, ce jeune syrien d’origine arménienne a commencé sa carrière artistique dès sa première année de licence. A la fois photographe et producteur, il présentera pour la première fois au festival de Cannes un court-métrage. Intitulé « A message from above », il raconte l’histoire d’une famille dont le destin a vacillé lorsque la guerre a éclaté en Syrie. Retrouvez son interview complète sur le site d’Aleteia !

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !