Skip to content

La Pentecôte : le baptême dans l’Esprit Saint

Publié par jeunescathos le 2 juin 2017 - A la Une, pentecôte, Question de foi, Vie de l'Eglise

Dix jours après l’Ascension, la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit-Saint sur les apôtres. Décryptage de cette belle solennité par le prêtre jésuite Nicolas Steeves.

photo Pentecôte

La Pentecôte en bref, c’est :

– 4 chiffres : 50 jours, 12 Apôtres, «quelques» femmes, 15 nationalités ; et
– 3 signes prodigieux : un vent violent, des langues de feu, des apôtres multilingues.

cf. Actes des Apôtres, chap. 2

Mais… mais… il n’y a pas de «lundi de Pentecôte» dans la Bible ? Non ! Si en France, le lundi après le dimanche de la Pentecôte est férié, c’est qu’on est censé avoir tellement fait la fête le dimanche qu’on a besoin d’un jour de plus pour s’en remettre !

Mais plus sérieusement, que fête-t-on à la Pentecôte ? Et d’abord, que veut dire ce mot ?

Pentecôte

«Pentêkostê» en grec signifie «cinquantième». Le 50è jour après la Pâque, les Juifs fêtent le don de la Loi par Dieu au Sinaï. A l’époque du Christ, des foules de Juifs et de sympathisants venaient du monde entier à Jérusalem pour célébrer cette fête de Chavouot, dans le joyeux brouhaha multiculturel de la Diaspora dispersée dans l’Empire romain.

Or, voilà que le 50ème jour après Pâques, alors qu’une foule bigarrée s’est rassemblée pour la Pentecôte juive, les Apôtres, Marie et leurs amis entendent un bruit «pareil à celui d’un violent coup de vent» qui remplit la maison : 1er signe. Et le 2è signe ne se fait pas attendre : «une sorte de feu qui se partageait en langues et se posa sur chacun d’entre eux». Et voici le 3è prodige : remplis de l’Esprit Saint, signifié par le vent et le feu, «ils se mirent à parler en d’autres langues». La foule qui festoie est stupéfaite «parce que chacun d’eux les entendait parler sa propre langue. » A tel point que certains les croient « pleins de vin doux» !

Grâce à ces témoins, la foi chrétienne sort maintenant du petit Cénacle pour se répandre dans le monde entier. A la suite des premiers chrétiens, l’Eglise adopte donc la fête juive de la Pentecôte et lui donne un nouveau sens : la manifestation publique du don de l’Esprit Saint à l’Eglise.

Pourquoi «publique» ? En fait, Jésus a déjà donné son Esprit Saint aux Apôtres de façon discrète. En mourant, il «remet l’Esprit». Ressuscité, Jésus souffle sur eux pour qu’ils reçoivent l’Esprit et remettent les péchés. Mais dans les Actes des Apôtres, il y a une foule de tous pays qui est témoin de la force, du feu et de l’adaptabilité de l’Esprit donné à l’Eglise. Et c’est pourquoi la Pentecôte doit être une grande fête – une fête célébrée en rouge, signe de l’Esprit et du témoignage de vie ; une fête joyeuse et qui honore l’aspect universel de l’Eglise, répandue dans le monde entier.

Père Nicolas Steeves, sj

Voir aussi : le Dossier Pentecôte

 

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. François - Jeunes cathos blog says: juin 11, 2011

    Y a un truc que je n’ai jamais compris, c’est pourquoi Jésus dit que s’il ne revient pas vers le Père, l’Esprit Saint ne viendra pas? Pourquoi la montée vers le ciel du Christ, implique la descente de l’Esprit?

  2. la-petite-rien-du-tout says: juin 12, 2011

    Salut et paix
    Si Jésus avait eu un jet à disposition et avait pu aller parler à tous les peuples de la terre, une des missions de l’Esprit aurait pu être remplie: annoncer à tous la Bonne Nouvelle de l’Incarnation de Dieu le Fils. Et il aurait fallu qu’Il continue à apparaître durant toute la durée de la terre! Trop difficile pour Lui!
    Jésus s’efface donc pour permettre au Saint Esprit et à ceux qu’Il inspire de le faire à sa place, comme JPII par exemple!

  3. Jean-François says: juin 13, 2011

    Magnifique fête souvent enrichie par la célébration du sacrement de confirmation par les évêques dans leur diocèses. Bonne continuation à tous les nouveaux confirmés ! Témoignez autour de vous, laissez vous inspirer par l’Esprit que vous avez reçu à votre tour après les Apôtres !

  4. Tonton Edmond says: mai 16, 2016

    proposition de réponse à la question de François.
    Dieu est Communauté d’Amour, un en trois personnes différentes
    – le Père qui est Créateur et source de tout
    – le Fils qui est éternellement engendré par le Père dans l’Esprit. c’est le Fils qui rend visible le visage du Père
    – l’Esprit Saint qui sanctifie l’Eglise. C’est l’Esprit Saint qui nous rend capable de reconnaître, d’aimer le Fils et de vivre à son image cet-à-dire dans le don total de soit , comme le désir le Père.
    en Bref la mission du Christ est de nous ouvrir les portes du ciel et la mission de l’Esprit est de nous y introduire.

  5. Lepage says: octobre 16, 2016

    Peut-on célébrer un baptême le jour de la Pentecote ?

    • Edmond says: octobre 16, 2016

      A priori oui, puisque dans le baptême, c’est l’Esprit Saint qui agis peu importe le jour et le Sacrement d’ailleurs.

      • Lepage says: octobre 16, 2016

        Merci.
        Je vais me rapprocher de ma paroisse pour organiser tout ça.

Ajoute un commentaire à la-petite-rien-du-tout

Prends la parole !