Skip to content

Hortense : « Je ne peux que conseiller de tenter l’expérience du service civique » !

Publié par jeunescathos le 8 juin 2017 - A la Une, Ecologie, Service civique, Société

Une fois ses études terminées, Hortense a décidé de consacrer cette année scolaire 2016-2017 à une mission de volontaire en service civique. Cet engagement l’a conduite au sein d’un établissement scolaire privé catholique du 14e arrondissement de Paris. Maintenant en fin de mission, la jeune femme nous décrit ses impressions et ce qu’elle a pu réaliser.

 

  • Tu as fait des études de droit (5 ans) après le bac, tu as choisi d’exercer ta mission dans l’environnement, qu’est ce qui t’a intéressée et motivée pour faire une mission de service civique ? Pour l’exercer dans l’axe environnement ?

Hortense : Après cinq ans d’études de droit, une année passée en tant que juriste dans un cabinet notarial parisien et une année sabbatique  « de réflexion »,  j’ai réalisé que les domaines de l’environnement et du jardinage m’attiraient beaucoup.

N’ayant aucun diplôme dans ce domaine et souhaitant tout de même en apprendre plus sur le sujet de l’environnement tout en me rendant utile, j’ai pensé au service civique car des ami(e)s avaient déjà « testé et approuvé » ce système.

 

  • De quelles façons s’est déroulé ton recrutement ?

4_LOGO_SC_BASELINE_CARRE

 Hortense : Je me suis inscrite sur le site service-civique.gouv.fr puis j’ai postulé à des offres contenant les mots-clés «environnement». Je trouve que le fait de sensibiliser les plus jeunes au développement durable est primordial dans la société actuelle, c’est pourquoi j’ai également recherché le mot-clé «éducation» (et j’ai mon BAFA depuis 2009, ce qui était un plus). Après trois rendez-vous très positifs pour différentes missions, j’ai choisi l’établissement où je suis actuellement volontaire car les deux entretiens avec le directeur de l’école élémentaire s’étaient très bien passés, et que nous étions tout à fait d’accord sur le contenu et les objectifs de la mission.

 

  • Quelle est ta mission ? Peux-tu la décrire ?

Hortense : Je me suis appuyée sur le cadre du «Manuel d’accompagnement pour devenir une Eco-Ecole» délivré à l’établissement peu avant mon arrivée, pour me fixer des axes de progression tout au long des 6 mois de ma mission sur les thèmes suivants : Alimentation ; biodiversité ; déchets ; eau…

Children collect plant acorns

Concrètement, les actions effectuées sont les suivantes :

  • Sensibilisation en primaire et maternelle sur le gaspillage,
  • Interventions en classe sur le tri des déchets et l’utilisation d’une table de tri,
  • Installation d’une table de tri à la cantine des élèves de primaire,
  • Pesée des déchets organiques jetés par jour, avec affichage chaque semaine des résultats obtenus.
  • Mise en place d’une collaboration avec une entreprise de compost qui récupérera les déchets organiques pour les transformer et les redistribuer à des sites agricoles de la région,
  • Recyclage des bouchons qui sont recyclés pour fabriquer du matériel handisport,
  • Tri fait grâce aux poubelles jaunes dans chaque classe,
  • Installation de petites serres dans les classes, distribution de graines.
  • Aménagement d’un deuxième potager, côté primaire, afin que les élèves puissent planter et suivre l’évolution des plantes.
  • Affichage visant à sensibiliser sur le gaspillage (d’eau et de nourriture), le recyclage, l’équilibre alimentaire, le tri des déchets…
  • Mise en place à la bibliothèque de temps de lecture « nature » de livres en lien avec le développement durable, suivis de temps d’échange avec les enfants.
  • Sensibilisation à la nature par des petites activités avec les enfants : plantations, visite d’apiculteurs (des ruches sont installées sur le toit depuis environ 3 années).
  • Rédaction d’un cours de botanique simplifié pour l’ensemble du personnel de l’établissement.
  • Mise à disposition de jeux de société liés au développement durable et à la solidarité internationale.
  • Sensibilisation sur le lombricomposteur et le composteur dont nous disposons à l’école.

 

  • Quels enseignements tires-tu de cette mission ?

Espace_vert_à_Paris

Hortense : Cette mission a confirmé ma volonté ainsi que ma capacité à m’orienter professionnellement dans le domaine de l’environnement et plus précisément vers la création et l’entretien de jardins / terrasses dans les villes.

En parallèle du service civique et parce que cette situation de volontariat m’a beaucoup encouragée à prendre des initiatives, j’ai commencé à me former et j’ai créé mon entreprise.

Le fait d’apporter sa motivation, sa personnalité et ses connaissances pour participer à l’évolution d’une structure est très épanouissant et motivant.

 

  • Comment cette mission va-t-elle te servir pour ton avenir ?

Hortense : Je pourrai valoriser ces 6 mois de mission et les actions que j’ai effectuées au terme de mon service civique. De plus, certain des interlocuteurs que j’ai contactés dans le cadre de ma mission pourront toujours m’apporter leurs conseils et leurs connaissances, même après la fin de mon contrat.

Je ne peux que conseiller à ceux qui hésitent encore de tenter l’expérience du service civique.

 

Source : fnogec.org

 

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !