Skip to content

Les jeunes organistes, oui, ça existe !

Publié par jeunescathos le 10 octobre 2017 - A la Une, Été 2017, Événements, Vie de l'Eglise, Vie des mouvements et groupes de jeunes

Chaque année les stages d’Arras accueillent une cinquantaine de jeunes entre 8 et 25 ans désireux d’apprendre l’orgue pour se mettre au service des paroisses. Témoignages de Louis et Nathaël qui y ont participé cet été !

21077479_10214238291410693_8012558337945294953_n

Louis sur l’orgue Cavaillé-Coll de la maison diocésaine d’Arras

Les stages d’orgues d’Arras ont été créés par deux abbés il y a 50 ans. Ils sont destinés à accueillir les jeunes organistes des environs pour se former à l’accompagnement liturgique.

La vie des stages est rythmée par les cours d’orgue (ou de clavier pour les débutants) qui occupent trois à quatre heures par jour, des cours de solfège, de culture musicale du chant-choral mais aussi des cours de liturgie afin d’apprendre le mieux possible à accompagner une messe. La prière le matin, celle du soir et la messe quotidienne le midi structurent également la journée.

Ces stages sont un moment de convivialité car outre tous les cours possibles il y aussi des moments de détente : les repas, les ateliers le soir après les cours où l’on peut choisir ce qui nous convient le mieux pour se détendre, et les veillées organisées par les animateurs qui sont des moments vraiment fantastiques dont on garde des souvenirs inoubliables.

Je trouve ces stages super : voilà maintenant deux ans que j’y participe. C’est en effet un excellent lieu de formation dans une très bonne ambiance entre les stagiaires et les encadrants. Je pense que cet apprentissage est très utile pour l’animation de messe afin de vraiment aider l’assemblée à prier et la soutenir par la musique de l’orgue. Certains stagiaires débutent et selon moi, c’est un excellent moyen de leur faire aimer cet instrument et par la suite de les encourager à prendre des cours pendant l’année.

Ces stages sont donc de véritables moyens de progression musicale mais aussi spirituelle : l’orgue est une façon pour nous d’exprimer notre foi !

Louis, 15 ans

Retrouvez les Jeunes Organistes sur facebook !

nathaelQuatre questions à Nathaël, originaire d’Hesdin l’Abbé

Est-ce ta première participation au stage ?

Non, c’est déjà la troisième fois que je viens à la maison diocésaine d’Arras pour faire ce stage. C’est important pour moi d’apprendre l’orgue car j’aimerais en jouer dans une église, quand je serai plus âgé. J’ai envie de participer à l’animation des messes.

Comment t’est venue cette idée de jouer de l’orgue ?

Déjà, j’aime la musique, tout simplement. Et puis cela vient de ma maman, qui a animé quelques messes. Je suis donc souvent allé avec elle, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de jouer sur un orgue dans une église, comme elle.

Que représente cet instrument pour toi ?

Quand on entend l’orgue, cela donne envie de chanter, cela apporte de l’énergie dans l’église. L’idée d’accompagner les chants me plaît beaucoup.

Tu pratiques le chant ?

Oui, je suis inscrit au conservatoire. J’y prends des cours de chant choral et de piano toutes les semaines. J’ai commencé le piano à l’âge de 8 ans. Mais c’est plus facile que l’orgue :  à l’orgue, quand on fait une faute, ça s’entend tout de suite !

Propos recueillis pour la revue Eglise d’Arras

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. kanga yao vincent says: octobre 10, 2017

    bonsoir frere et soeur je suis tres content

  2. jacqueline says: octobre 10, 2017

    Tres belle initiative de la part de ces jeunes de s’impliquer ainsi dans la vie de leur paroisse

Ajoute un commentaire à jacqueline

Prends la parole !