Skip to content

Youcat : une soif pleine d’exigence

Publié par jeunescathos le 12 janvier 2012 - Vie de l'Eglise

Le groupe Youcat* SJBS, lancé en septembre 2011 par la paroisse Saint Jean-Baptiste de La Salle, est un groupe d’étude du catéchisme s’adressant aux 17-35 ans désireux de mieux connaître leur foi. Né en réponse à l’appel lancé par le Saint Père aux JMJ de Madrid, ce groupe réunit une trentaine de jeunes toutes les trois semaines, autour d’un grand thème du catéchisme.

*Youth Catechism : ouvrage de catéchisme pour les jeunes.

Bandeau Youcat - Groupe Youcat SJBS

L’urgence de connaître notre foi

« Vous devez savoir en quoi vous croyez ! (…) Vous devez être bien plus profondément enracinés dans la foi que la génération de vos parents ! »

Comment rester sourd à ce défi de Benoît XVI ? C’est toute notre génération que le Pape pique au vif ! Et volontiers, nous nous reconnaissons ignorants. Volontiers, nous relevons le défi de Benoît XVI. Volontiers surtout, nous avons à cœur de vivre enracinés dans la foi.

Avant toute chose, si nous sommes accourus avec quelques jeunes de la paroisse, pour lancer un groupe d’étude du catéchisme, c’est pour répondre avec une entière confiance dans l’Église à cet appel du Saint Père relayé par notre Curé.

Ensuite, je crois que nous autres « jeunes » sommes bien conscients de notre grande ignorance du catéchisme. Mais ce vide a au moins un mérite : celui de provoquer un appel d’air inouï, le désir de connaître notre foi pour enfin en témoigner. Et cela commence par des choses simples : connaître le Credo, la définition d’un sacrement, les dix commandements… Quelques heures d’étude suffisent pour réaliser que non seulement l’étude de la foi raffermit la foi, mais elle délie l’intelligence en lui faisant découvrir toutes les richesses de la Tradition. Bref, le catéchisme est une nourriture, et nous en redemandons !

Enfin, nos générations n’en sont pas moins exigeantes. Pour cette première édition, nous avons ainsi souhaité une formule qui laisse une large place à l’enseignement, avec des intervenants de qualité. Nous nous constituons ensuite en groupes pour répondre à des questions préparées. Et bien sûr, chacune de ces soirées s’ouvre et s’achève par une prière.

Il fallait la pédagogie de Benoît XVI pour nous mettre sur les chemins de la connaissance,  en route sur les chemins du Christ. Merci Très Saint Père !

Vianney

 

Vianney, membre de l’équipe d’organisation
24 ans, jeune professionnel

 

 

C’est en comprenant sa foi qu’on peut la partager

Corinne Simon / Ciric

Curieuse, désireuse de m’expliquer ce qui m’entoure et ce en quoi je crois, j’ai comme beaucoup de jeunes croyants été élevée dans la foi catholique. De ce fait, je ne me m’étais jamais réellement posé de questions, et pendant longtemps ma pratique religieuse s’est davantage résumée à un devoir familial qu’à une conviction.

En discutant avec des non croyants, j’ai réalisé combien peu de gens savaient ce qu’était la foi, ou simplement qui était Dieu. Le seul message biblique que certains connaissent c’est : Dieu te sauvera ! Message servi par de nombreuses sectes. Mais pour le reste…  C’est pourquoi il est important que les jeunes croyants comprennent leur foi. C’est en la comprenant qu’ils pourront la partager. Et pour la comprendre il ne suffit pas d’aller à la messe ou de se contenter de nos années de catéchisme.

J’ai donc cherché. Entre louanges démonstratives et adorations parfois austères, je ne trouvais pas chaussure à mon pied. J’avais besoin de réflexion. C’est pourquoi je me suis rendue à la première soirée Youcat. J’y ai trouvé des enseignements de qualité, et pendant les temps en groupe j’ai pu mettre des mots sur ce que je n’arrivais pas forcément à expliquer. Il me faut apprendre ma foi pour la comprendre.

Estelle

 

Estelle, participante au groupe Youcat,
23 ans, étudiante en école d’ingénieur

 

 

 

Liens utiles

Youcat, le catéchisme pour les jeunes

Le blog du groupe Youcat SJBS

La page Facebook du groupe Youcat SJBS

 

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Mams says: janvier 12, 2012

    Bravo ! Moi je l’ai lu… en partie seulement…

  2. Paps says: janvier 16, 2012

    Moi je suis de la génération des parents.
    Et malgré tout croyant, engagé.
    J’entends ces reproches qui me sont faits, de n’avoir pas fait réciter le catéchisme aux jeunes. Je voudrais que ces reproches ne s’accompagnent pas de mépris ni de suffisance. Sommes-nous ensemble disciples ?

  3. la-petite-rien-du-tout says: février 4, 2012

    Salut et paix
    Sur le groupe de FB où je suis arrivée (?) j’ai essayé de lancer un groupe Youcat.
    1° objection c’est un caté au rabais puisque c’est pour les jeunes (quel mépris!)
    2° c’est un caté pas sérieux car il est compréhensible (le voudraient en latin?)
    Nous sommes 4 à discuter et à partager de 50 à 80 ans
    Pourquoi pour les jeunes? Une idée de mon ancien¨Evêque, parti à Rome: il y a une génération qui n’a pas transmis le foi à la suivante, c’est celle de vos grands parents. Donc la suivante ne l’avait pas vraiment et il faut repartir de presque rien, votre génération qui n’a pas été touchée par la foi. Un caté pour la génération du renouveau! Du redépart!
    Les intellectuels regretteront tj qu’un document soit accessible à tous, que la foi soit accessible à tous et là, il n’y a rien à y faire!
    Pour l’animateur de ce groupe: Youcat parle d’une nouveauté dans la doctrine de l’Eglise au n° 337 la « zone de la mort » qui traduit le mot allemand « Todeszone » C’est une révélation que mystique, j’ai apporté à BXVI par l’intermédiaire de mon ancien Evêque, à partir de 2008. Cette révélation s’est arrêtée en 2010 Vous pouvez télécharger cette révélation à partir d’un site créé pour cela. (les actualités) Eh oui, Jésus allait à pied de synagogue en synagogue, mais aujourd’hui Il se sert des moyens modernes de communication et s’Il veut faire mystique une mathématicienne retraitée qui vit normalement, c’est son droit!
    http://www.nde-au-dela.fr Bonne lecture, c’est un peu gros!
    Ma prière vous accompagne

  4. François de Laboulaye says: avril 26, 2012

    Bonjour,

    J’entends le commentaire de Paps et c’est bon de le rappeler. Jésus est venu aussi pour « réconcilier les Pères avec les Fils », on a tendance à mettre en avant la division au sein des familles que la parole de Dieu peut entraîner par son intransigeance mais à terme n’est-ce pas la réconciliation entre les générations qui est voulue? C’est pourquoi, l’évangéliste Matthieu et Luc, citent la généalogie de Jésus. Jésus en récapitulant toutes les génération en lui les aurait réconciliée par son unique sacrifice.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !