Skip to content

Iban, 28 ans, volontaire au Pérou #2

Publié par jeunescathos le 10 novembre 2015 - A la Une, Engagements, Journal d'une jeune volontaire

Nous retrouvons Iban, 28 ans, arrivé au Pérou depuis deux mois, en tant que volontaire pour Inigo, le service jésuite du volontariat international et la DCC (Délégation Catholique pour la Coopération). Il nous présente aujourd’hui sa mission à la paroisse et au foyer pour orphelins à Ocongate, à 3500 m d’altitude, après un premier billet où il nous expliquait sa motivation pour la solidarité internationale.

Voilà déjà deux mois que je suis au Pérou ! Et j’observe que le temps passe vite, c’est bon signe me dit-on…

Ocongate

Ocongate

J’ai donc posé mes valises à Ocongate, à près de 2h de Cusco, village situé à plus de 3500 m d’altitude. J’ai tout de suite été très bien accueilli, tant par le Padre Antonio, jésuite et curé de la paroisse, que par tous les employés de la paroisse et la communauté chrétienne. C’est une paroisse dynamique qui a depuis longtemps développé des œuvres sociales à destination des familles et des enfants : cantine pour les élèves du secondaire, accueil et conseil en matière de défense des droits, assistance sociale, bibliothèque. Pour compléter ce panorama, on trouve également à Ocongate un foyer pour une dizaine d’orphelins (appelé Wawa Etxea : de « Wawa », « enfant » en quechua ; et « Etxea », « maison » en basque car le foyer fut fondé par un basque, comme quoi je ne suis pas dépaysé !!!) ainsi qu’un internat qui héberge 38 garçons du secondaire.

A la rencontre des communautés isolées

Les activités auprès desquelles je donne un coup de main sont à la fois sociales et pastorales. En témoignent les « road trips » que nous faisons dans les communautés isolées socialement et géographiquement, aux noms si caractéristiques de cette région andine : Chunpi, Chillimoqo, Chua Chua, etc. Ces quelques photos illustrent les magnifiques paysages qui s’offrent à mes yeux :

pérou iban volontaireChapelle en terre battue - pérou - iban - volontairePhoto paysage - pérou - iban - volontaire

L’accueil est toujours très agréable. Ce fut pour moi l’occasion de goûter pour la première fois la feuille de coca, très appréciée par les locaux, mais aussi le fameux cuy, variété de cochon d’inde élevée à domicile (parfois à l’intérieur de la maison).

Iban volontaire pérou Outre mes fonctions de chauffeur officiel de la paroisse (nous avons parfois parcouru plus de 9h de piste de montagne dans la journée), j’accompagne les messes à l’accordéon, dans des petites chapelles dont le sol est souvent en terre battue et les murs en boue séchée.

A l’orphelinat

Autre public que je côtoie : les enfants du foyer « Wawa Etxea ». Ils sont adorables et pour la plupart manquent d’affection, du fait du décès d’au moins un des deux parents ou de l’abandon par leur famille. Ils sont très attendrissants et n’hésitent pas à me solliciter pour faire une recherche sur Internet ou aller se balader dans la campagne aux alentours d’Ocongate !

pérou - iban - volontaire

Avec les enfants du foyer

Quant au quechua (langue), il est parlé par la quasi-totalité des habitants de la région, dans la rue comme à l’église. Je m’y fais petit à petit, mais ce n’était pas facile au début !!! Heureusement qu’ils empruntent des mots en espagnol pour que je comprenne le sens de certaines phrases…

Voilà pour un condensé de ce que je vis ici depuis ces quelques semaines, je serai très heureux de continuer à partager cette expérience avec vous dans un prochain article ! Je vous rappelle l’adresse de mon blog : http://banoudelperu.wordpress.com

¡ Sumaq Llaña !*

* Portez-vous bien !

iban volontaire inigo pérou

 

Iban

 

 

Autres témoignages de volontaires internationaux

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Thadarth says: novembre 10, 2015

    Un vrai plaisir de vous lire Iban .Votre petit compte rendu plain d’optimisme et parfois attendrissant
    Quand je pense au confort dans lequel nous vivons en Europe et particulièrement en France !!!!!!!!!!
    Que notre Seigneur vous accompagne dans votre mission

  2. Aude Bauguin says: novembre 11, 2015

    Génial ton témoignage, Iban ! Le Pérou a l’air d’être encore une réalité bien différente de celle de la Colombie… nous sommes vraiment dans le « nos mondes à partager » de la DCC !!!

  3. Yvonne Etcharren says: novembre 19, 2015

    Muy interesante ! Experiencia inolvidable. Que tu Ángel de la Guarda siga procurándote Su « dulce compañía « . Ánimo . Un fuerte y cariñoso abrazo. Yvonne

Ajoute un commentaire

Prends la parole !