Skip to content

Fratello 2016 : retour sur le pèlerinage à Rome de milliers de personnes de la rue

Sœur Béatrice est religieuse Xavière à Hambourg. Il y a deux semaines elle partait pour Rome avec un groupe d’une centaine d’allemands dans le cadre du pèlerinage « Fratello » qui a réuni plusieurs milliers de personnes en situation de précarité.


Fratello, délégation d’Hambourg

Fratello

Le Pape a invité des SDF de toute l’Europe, pour clore avec eux l’année de la miséricorde du 11 au 13 novembre 2016. 4 500 personnes environ se sont ainsi mises en chemin, venant de 22 pays européens. Avec mon groupe, nous sommes partis d’Hambourg pour Rome. Parmi nous, il y avait de 65 personnes en situation de précarité et 35 accompagnants dont des médecins, des infirmières, des travailleurs sociaux, des accompagnateurs spirituels ainsi que des bénévoles d’associations catholiques, protestantes ou non confessionnelles, toutes ensemble.

Au programme, il y avait : une audience (vendredi) et une messe à St Pierre (dimanche) avec le Pape, des témoignages et célébrations dans les différentes langues (samedi matin), une procession aux flambeaux et une veillée de la miséricorde à St Paul hors les murs (samedi soir). Entre temps un peu de quartier libre pour profiter de la ville éternelle, ensoleillée, avec une température l’après-midi d’environ 20°C !

La quête spirituelle des participants

En tfratello 2ant qu’accompagnateurs, nous avons vécu un temps fort, étonnés par le calme et la patience du groupe lors des longues files d’attente, et par la profondeur de la quête spirituelle des participants, certains non catholiques, beaucoup éloignés de l’Eglise, ayant des histoires de vie douloureuses et une santé fragile, abîmée par les chaos de la vie et/ou les addictions. Beaucoup ont fait l’expérience de la proximité de Dieu, au cœur de la galère même. Leur émotion était grande, d’être invités par le Pape, d’avoir « droit » à ce voyage, et à une audience privée avec le Saint-Père. Certains ont pu l’approcher, lui serrer la main et se laisser bénir personnellement par lui, et ils sont revenus les larmes aux yeux et la voix coupée d’émotion de cette rencontre. Tous ont exprimé le sentiment inhabituel pour eux de se sentir ainsi considérés.

Un pèlerinage qui nous a tous transformés

beatrice 3

Soeur Béatrice, Xavière, et un pèlerin !

Le père Roser sj, responsable du projet pour Hambourg, a longuement parlé de cette expérience unique vécue à Fratello dans son homélie pour la fête du Christ Roi. Une chose ressort très fortement: ce temps de pèlerinage nous a tous transformés, participants et accompagnateurs. Il nous a relevés, fortifiés, ouverts intérieurement. Le Pape nous a invités à retrouver en nous, tout au fond de nous, cette capacité à rêver, rêver que le monde peut changer, posture qui remet dans la dignité et fait aller de l’avant. Le soir même de notre retour de Rome, j’ai bien vu que l’un du groupe restait dormir à la gare d’Hambourg, dans le froid et l’humidité glacée (Hambourg n’est pas Rome, il faut en dessous de0°C !) ; et le surlendemain matin, je rencontrais Rainer, à la station Hammerbrook, en train de vendre ses journaux pour gagner un peu d’argent, fidèle au poste, comme avant. Comme avant ? Non, justement. Faisant partie de la délégation que le Pape est venu longuement saluer et ayant vécu un bout de « rêve » à travers ce voyage et la vie de groupe pendant quelques jours, Rainer ne vend plus ses journaux, intérieurement, comme avant.

 

Des échos du pélérinage des français par le P. Benoist de Sinety, vicaire général de Paris

benoist de sinety« J’ai accompagné un groupe de 600 franciliens à Rome. Fratello 2016 a été l’un des plus beaux rassemblements de ma vie de prêtre ! Il y régnait une grande douceur, et une joie simple mais palpable. Le pauvre est un don fait au riche pour reconnaître son besoin de Dieu. Ce pélérinage, en clôture de l’année de la Miséricorde, a rappelé l’urgence pour chacun de se convertir : pour devenir disciples du Christ et membres de son Eglise pauvre pour les pauvres, nous ne pouvons pas faire l’économie de la reconnaissance de nos propres pauvretés. »

Découvrez le reportage réalisé par KTO à l’occasion du pèlerinage Fratello :

Découvrez les 5 épisodes de la web-série « Fratello, Rome 2016″ réalisée par le Jour du Seigneur

Lisez le billet d’Etienne de Villemain, organisateur de Fratello

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. martine says: novembre 25, 2016

    super reportage. Merci du partage Béatrice ! 😉

Ajoute un commentaire

Prends la parole !