Skip to content

Les sites de rencontres cathos : y aller ou pas ?

Publié par jeunescathos le 16 février 2017 - A la Une, Vie affective, Vie de l'Eglise

28% des Français de 18 à 25 ans sont déjà inscrits sur un site de rencontre*. Dan Flaherty, écrivain, chercheur et spécialiste des sites de rencontres pour catholiques, nous livre un aperçu de cet univers à travers un témoignage. Quant à Stéphanie, 33 ans, elle n’a pas encore rencontré le grand amour, mais elle nous donne son avis ! 

 

Femme devant un ordinateurUn changement radical s’est opéré depuis ces 15 dernières années dans le domaine des rencontres matrimoniales, un domaine où les cathos sont assez impliqués. Le changement réside dans le développement des sites de rencontres et de leur reconnaissance générale en tant qu’outil légitime pour rencontrer la bonne personne.

Quelles que soient les convictions morales ou religieuses, utiliser Internet comme un assistant pour faire des rencontres est tout à fait normal – soyons honnêtes, faire de nouvelles rencontre dans nos milieux habituels n’est pas facile, surtout dans notre société au rythme effréné.

Mais pour les catholiques qui sont engagés dans la foi, élargir son cercle de proches est presque une nécessité. Une fois de plus, soyons honnêtes, si vous n’êtes pas d’accord avec la contraception ou le sexe hors-mariage, il y a de fortes chances pour que les personnes du même avis que vous se trouvent ailleurs que dans vos lieux de rencontre habituels.

De plus, les cathos ont réalisé que les sites de rencontre en ligne ne font pas qu’élargir le cercle social, mais rendent également le processus de sélection finale plus facile.  En effet les principaux sites de rencontre catholiques questionnent leurs membres à propos des questions morales mentionnés ci-dessus, et sur lesquelles les laïcs sont souvent divisés. Savoir en amont si vous êtes sur la même longueur d’ondes que votre prétendant(e) sur des sujets tels que la contraception, vous épargne une conversation qui risquerait de devenir impossible si vous étiez à un véritable rendez-vous galant et où le dialogue n’apporterait que de mauvaises réponses. Et cela vous évite de perdre du temps.

>> Lire la suite sur fr.aleteia.org

 

Témoignage de Stéphanie, 33 ans

Voici quelques mois, je me suis inscrite sur un site chrétien de rencontres. En effet, un an après avoir rompu mes fiançailles, je sentais difficile de me projeter dans la perspective de rencontres.

Ce moyen fut pour moi l’occasion de reprendre courage et confiance dans le fait d’oser des rencontres. N’étant pas familière à ce type de site, j’ai préféré choisir un site chrétien pour effectuer un premier filtre.

Les premiers pas : remplir son profil

Sur les conseils d’une bonne amie, j’ai complété mon «profil» en sa présence. En effet, ce n’est pas toujours évident de mettre des mots justes pour se décrire en vérité, sans se dévaloriser ni «vendre du rêve» (en décrivant ce que je souhaiterais être mais ne suis pas). Cette amie m’a aussi aidée de choisir des photos récentes qui me représentent pleinement. En effet, il m’a paru important de «jouer le jeu» et de donner des éléments pertinents sur qui je suis (et pas uniquement indiquer des platitudes sur mon profil, du type «je cherche l’âme sœur avec qui fonder un joli foyer…»).

Ensuite, j’ai regardé les personnes qui étaient inscrites sur le site, et ai envoyé des messages personnalisés en proposant de nous rencontrer rapidement, préférant la rencontre réelle à de multiples mails.

Les rencontres

Rapidement donc, j’ai rencontré quelques hommes pour un café ou dîner ensemble. Autant dire que l’exercice n’est pas des plus glamours : retrouver quelqu’un dont on a aperçu les contours avec un descriptif sur internet n’est pas gage de succès. A ce jour, rien ne fût concluant mais je dois dire que j’ai beaucoup apprécié la démarche respectueuse, discrète et attentive des personnes rencontrées, même si nous n’avons pas eu d’atomes suffisamment crochus pour se revoir plusieurs fois. Si nous sommes sur ces sites, ce n’est pas toujours de gaîté de cœur – chacun a ses raisons : manque de temps, désespoir, timidité…- c’est pourquoi il m’apparait vraiment important d’être attentive à être délicate, douce et respectueuse des personnes que l’on rencontre sur ce type de média.

Et maintenant ?

Un autre point positif de cette initiative est qu’il m’a permis de me remettre pleinement dans une démarche de rencontres, voir que des hommes pouvaient s’intéresser à mon profil, me dire de jolies choses et chercher à me rencontrer. Ceci a participé à entendre « Lève-toi et marche ». Aujourd’hui, je suis toujours inscrite mais beaucoup moins active. Je fais davantage attention à rencontrer des personnes dans mon cercle d’amitiés, au travail et être au quotidien dans une attitude d’ouverture avec tous ceux que je rencontre sans être en mode «séduction / quête de l’âme sœur» en continu.

* Source : Sondage BVA pour Le Parisien 

Lire aussi :

>> Célibataire à la Saint-Valentin, et alors ?

>> Aimer pour la vie entière, est-ce donc possible ?

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. Eliane et Pierre says: février 13, 2017

    Après de nombreuses recherches d’un site de rencontre chrétien, je suis tombée sur http://www.theotokos.fr Et je remercie le Seigneur de l’avoir mis dans mes résultats de recherche Google =) Avec Pierre, beaucoup de choses nous séparaient: lui à Paris et catholique, moi en Suisse et protestante. Mais le feeling est passé immédiatement entre nous et de manière tellement simple ! Nous avons vite décidé de nous rencontrer en chair et en os ce qui a permis de concrétiser notre relation, puis nous avons vécu 2 ans à distance. Aujourd’hui, nous sommes mariés depuis 3 mois et j’ai rejoint Patrick à Paris. Par ce témoignage, j’aimerais encourager toutes les célibataires chrétiens qui se mettent des limites dans la rencontre d’un conjoint : Dieu sait ce dont vous avez besoin et quelle personne vous sera complémentaire pour une vie à deux. Et les lieux géographiques ne font pas partie des limites du Seigneur. Laissez-vous porter par Ses plans et remettez votre démarche de rencontre chrétienne dans la prière. Bref, Dieu a utilisé le site de rencontre chrétien,Theotokos.fr pour changer ma vie! Et c’était votre tour ? A la grâce de Dieu !

  2. Theotokos.fr says: février 13, 2017

    Rencontre, amitié, amour, mariage…
    Retrouvez les témoignages de célibataires et de couples chrétiens. Partagez le bonheur de leurs rencontres sur notre site de rencontre chrétien Theotokos.fr : 11 ans d’expérience, 120 sorties pour célibataires chrétiens par an, 200 000 céllibataires catholiques et protestants nous ont fait confiance !
    http://www.theotokos.fr/avis-site-de-rencontre-chretien.html

  3. Christelle says: février 16, 2017

    Mon mari et moi nous sommes rencontrés en juin 2007, grâce à Théotokos. Une soirée à tchatter en ligne sur le site, une rencontre le lendemain. Fiancés en août 2007, nous nous sommes mariés neuf mois plus tard.
    Puis quatre magnifiques enfants nous ont été confiés par le Seigneur. Le site n’est qu’un moyen, il permet de rencontrer une personne que nous n’aurions jamais rencontrée car dans un lieu géographique différent par exemple. Ensuite tout reste à construire ! Mais avec des valeurs communes et le désir d’avancer dans la même direction, cela doit être plus facile…

  4. RencontreChretien.ORG says: mars 21, 2017

    Oui aux sites de rencontres pour les chrétiens mais évitez les sites de rencontre d’un soir qui sont totalement incompatibles avec votre foi. Privilégiez les sites de rencontres sérieuses ou thématiques comme Theotkos ou RencontreChretien.ORG

Ajoute un commentaire

Prends la parole !