Skip to content

« Tout mais pas ça » : tout, sauf ne pas y aller !

Publié par jeunescathos le 29 novembre 2017 - cinéma, Culture & Médias, Synode 2018, Vocations

Ce mercredi 29 novembre sort dans les salles françaises « Tout mais pas ça », une comédie italienne qui oppose un médecin à son fils qui se destine à la prêtrise. Le Père Didier Noblot, en charge des vocations à la conférence des évêques de France, vous en dit quelques mots.

 

Parler de l’appel à être prêtre et de l’itinéraire de la foi sur le ton d’une comédie italienne dans la grande tradition des Mario Moicelli, Dino Risi ou encore Pietro Germi, c’est jubilatoire !

Passons sur quelques exagérations, le film est bien documenté sur l’Eglise avec un regard bienveillant voire séduisant. La figure du prêtre don Pietro est très enthousiasmante.

Dès le 29 novembre, vous passerez un bon moment en allant voir ce film qui vous fera suivre les démarches du docteur Tommaso, le papa d’Andrea. Ce chirurgien imbu de sa personne, riche, méprisant et craint, mais tellement seul, mène une existence qui apparaît vite vide de sens. L’éducation de ses enfants, Andrea et Bianca, s’est déployée dans une esprit de laïcité et d’ouverture. L’annonce par le fils, d’une future entrée au séminaire pour être prêtre déstabilise toute la famille et fait vaciller les convictions du père qui avait d’autres rêves pour son fils. Plus que l’entrée au séminaire du fils, c’est bien le cheminement de foi et de discernement du père que nous suivons tout au long du film.

Cette comédie, véritablement joyeuse, aborde sous le ton de l’humour des questions plus profondes qu’en apparence. Le réalisateur, Edoardo Maria Falcone précise lui-même son projet« L’idée initiale m’est venue en regardant autour de moi. Je connais plein de personnes qui se proclament ouvertes d’esprit, démocrates et éclairées mais qui en réalité sont complètement incapables de se remettre en question, ce qui montre qu’elles incarnent le contraire de leurs idéaux. Tommaso est comme ça, un docteur présomptueux et arrogant qui voit sa vie et ses habitudes bouleversées lorsqu’il fait la rencontre d’un prêtre atypique. »

En cette année de préparation du #Synod2018 sur les jeunes, la foi et le discernement des vocations, « Tout mais pas ça » est un film à voir et à partager, un film qui appelle à renouveler son regard et à se réjouir des rencontres vraies qui permettent le discernement et les réponses libres.

Père Didier NOBLOT,
Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations

Pour aller plus loin, le dossier de Saje Distribution

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !