Skip to content

Il y a 10 ans, l’abbé Pierre nous quittait mais son message aux jeunes reste d’actualité !

Publié par jeunescathos le 21 janvier 2017 - #Miséricorde, A la Une, Engagements, Événements, Société

Il y a 10 ans, le 22 janvier 2007, l’abbé Pierre, prêtre franciscain, rejoignait le Père. Sa vie fut dédiée au service des exclus notamment par le biais de l’Association Emmaüs  qu’il créa après l’hiver particulièrement vigoureux de l’année 1954. L’abbé Pierre aimait les jeunes et il s’adressait régulièrement à eux. Ci-dessous, un message qui, bien que publié il y a plus de quarante ans, reste d’une actualité brûlante !

emmaus-ConvertImage

Vous les jeunes, serez-vous la plus heureuse ou la plus malheureuse des générations ?

Nous les adultes, nous sommes souvent injustes envers vous, vous les jeunes, parce que nous vous sentons réfractaires, dégoutés, et comme on dit « n’y croyant plus », vous dérobant à ces disciplines que nous avons acceptées plus passivement que vous.

Bien souvent, nous ne vous comprenons pas. Nous vous accusons. Alors que si nous avions le courage de regarder avec lucidité les choses comme elles sont, les réalités de temps dans lequel vous n’avez pas choisi de naître… Comme c’est compréhensible que vous ayez ce désarroi, que vous ayez peur, comme vous dites, de vous laisser « récupérer » par le « système » pris par une course grotesque à consommer toujours davantage pour aboutir finalement à la tristesse.

Bien sûr, nous sommes coupables; nous n’avons pas su faire ce que nous devions. Mais la rapidité avec laquelle toutes les données qui font la vie ont évolué, a été quelque chose de tellement foudroyant, bouleversant toutes les données des problèmes, que ce ne serait pas juste de ne voir que nos culpabilités. Il aurait fallu être des géants, des surhommes, pour être capables en si peu de temps de trouver des solutions.

Nous sommes ensemble, vous et nous, avec la même grandiose et merveilleuse tâche devant nous.

Travaillez, vous les jeunes, pour devenir compétents. Le monde tel qu’il est n’a que faire d’amateurs, même les plus généreux, les plus dévoués. Luttez, travaillez pour acquérir le maximum de capacités dans la ligne, dans la branche que vous avez choisie. Que ce soit dans le travail manuel ou intellectuel, devenez des qualifiés.

Faites équipe entre vous, dans ce temps où personne, seul, n’est capable d’avoir assez de compétence.

Habituez-vous à ce travail ensemble pour être efficaces. Mettez en vous la passion. N’ayez pas peur de la contemplation qui vous donnera la passion. Cette contemplation, cette adoration devant l’Eternel qui est Amour et vous appelle…

Abbé Pierre in Faim et Soif, juin 1975.

 

« Vous, les jeunes, heureux êtes-vous si vous voulez le bonheur de tous ! Devenez compétents. Soyez passionnés. Dominez-vous pour pouvoir être efficaces, pour être à la hauteur de cette tâche merveilleuse qui est là devant vous et qui vous montre la vraie grandeur de l’homme. Mais malheur à vous si vous ne pensez qu’à vous ! Si vous entrez dans la vie avec cette pensée stupide : «Moi, moi, moi, je veux être heureux. Je ne veux de mal à personne, je ne suis pas méchant, mais les autres je m’en fiche. Moi, ma carrière, ma réussite, mon avancement, ma fortune, mon plaisir ». Malheur à vous parce que la brutalité des bouleversements qui, déjà, ont commencé à travers le monde, brisera à coup sûr dans les années qui viennent, ceux qui auront cette stupidité de n’avoir de but que leur MOI. » Abbé Pierre

 

 

♦ Dix ans de la mort de l’abbé Pierre : des événements partout en France

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !