Skip to content

Session « Choisir sa vie » 2017 : se connaître pour aller de l’avant !

Publié par jeunescathos le 6 avril 2017 - A la Une, Événements, Société, Vie affective

Durant 4 jours, la session « Choisir sa vie » donne aux 18-30 ans l’occasion de mieux se connaître et de penser leur avenir, avec l’appui de professionnels de l’accompagnement et du développement personnel. La session 2017 aura lieu du mercredi 24 mai (soir) au dimanche 28 mai 2017. Pour mieux comprendre l’intérêt et le contenu d’une telle formation, voici le témoignage de Marie-Aquilina, 25 ans, qui a participé à la session en 2015. 

 

Qu’est ce qui t’a poussé à participer à la Session ?

Marie-Aquilina était à la session "Choisir sa vie" en 2015

Marie-Aquilina était à la session « Choisir sa vie » en 2015

J’ai entendu parler de cette session via une amie qui avait récupéré un flyer à l’aumônerie des étudiants de Paris IV il me semble. A l’époque, j’étais assaillie par de lancinantes questions concernant mon orientation ou, plus exactement, mes désirs propres, desquels je ne parvenais pas à me faire une représentation dans le monde professionnel. Sur le plan affectif, je traversais une période particulièrement difficile également. En somme, je me sentais perdue et sentais qu’il était nécessaire que je reçoive de l’aide.

 Quelle était ta situation et quelles étaient tes attentes ?

Au cours de l’année scolaire durant laquelle je participais à la session, j’avais obtenu un master recherche en littérature française depuis quelques mois et, sans avoir anticipé ce que je ferai après l’échéance de septembre à laquelle je validai ce master, je m’étais machinalement inscrite aux concours de l’enseignement supérieur (CAPES et agrégation de lettres modernes). J’étais donc censée suivre des cours de préparation au concours – auxquels je n’allais pas – tout en travaillant à mi-temps dans une bibliothèque universitaire de sciences humaines pour pourvoir à mes besoins matériels.

J’attendais d’abord de la session qu’elle me redonne confiance en mes capacités et foi en un avenir qui m’apparaissait alors très sombre. J’espérais ensuite parvenir à découvrir des choses sur mes désirs véritables et la manière dont je les développerai.

dsc03073Que t’a apporté cette Session ?

La session a porté ses fruits dans le sens où elle m’a véritablement remotivée, donné envie d’avancer et de m’ouvrir au monde. Elle m’a aidée à renouer un dialogue sincère et honnête avec moi-même en tentant d’être davantage à l’écoute de ce que je voulais vraiment.

De quoi t’a-t-elle fait prendre conscience ?

En premier lieu, la session m’a fait prendre conscience que je n’étais pas seule à traverser des périodes si troubles. Ensuite, elle m’a permis de faire le point sur les différents aspects de ma vie et de comprendre que les uns et les autres étaient très souvent liés (cf. courbes de motivation). Elle m’a surtout fait réaliser que la vie est et demeure un choix, à n’importe quel âge et qu’il n’est pas trop tard pour tenter d’arpenter les multiples chemins qu’elle offre.

As- tu appris sur toi / sur les autres ?

Oui, j’ai appris sur moi mais également, bien sûr, sur les autres. J’ai d’ailleurs appris que, ces autres, je les aimais bien et que je n’étais pas tant que cela l’être misanthrope et insociable que je me représentais !


Qu’est ce qui t’a plu dans la méthode d’animation / de travail de cette Session ?

Beaucoup de choses m’ont séduite dans les méthodes qui ont été adoptées. Pour n’en retenir que quelques principes, je dirais que la co-animation et le travail sur le corps m’ont semblé primordiaux. Le fait de faire appel à divers supports (auditif, visuel etc.) également.

dsc03160
As-tu un souvenir particulier, un moment qui t’a vraiment marqué ?

Les souvenirs sont nombreux mais il faut choisir – c’est bien le thème de notre session ! –, j’en évoquerai donc un, aussi extraordinaire que formateur. L’un des exercices proposés, qui est intervenu au bout du deuxième jour de travail je crois, consistait à écrire sur des post’it de diverses couleurs le ou les qualités que nous voyions chez l’autre et le milieu professionnel dans lequel nous l’imaginions. Nous étions ensuite invités à coller nos post’it sur une feuille fixée au dos des personnes concernées qui, à la fin, découvraient, émerveillées, qu’elles avaient une valeur aux yeux d’autrui. Cet effort d’écriture n’en était pas un mais, au contraire, c’était un plaisir intense que de pouvoir dire librement, sans complaisance, ce qui, en vérité, nous semblait beau chez quelqu’un que l’on connaissait depuis quelques jours seulement.


En quoi la Session t’a-t-elle permis de choisir ta vie ?

En ce qu’elle m’a appris à m’ouvrir sincèrement aux autres, à cesser de me mentir à moi-même, à espérer, à nouveau, un futur plus clair et serein, je dirai que cette session m’a permis de choisir ma vie.

T’a-t-elle permis de faire des choix ? Quelque chose a-t- il changé après ?

La session est avant tout un travail sur soi. Elle amorce ce lent et continuel exercice de l’introspection éclairée qui nous permet de faire perdurer le dialogue avec son véritable moi. Elle m’a aidée à vouloir faire des choix mais n’a pas révolutionné mon parcours. Bien au contraire, j’ai, l’année scolaire suivante, réalisé un parcours quasiment similaire – inscription aux concours enseignants sans les préparer – mais tout tient dans le « quasiment »…

Les inscription à la Session « Choisir sa vie » 2017 sont ouvertes jusqu’au 12 mai 2017.

Réunion d’information :

Mercredi 26 avril 2017, à 20h,
9 rue de l’Abbaye
(Paris 6ème)

Au programme : témoignages d’anciens, présentation de le Session, et échange autour d’un apéritif.

Inscriptions et renseignements >> choisir-sa-vie.org

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !