Skip to content

Partager la joie de Pâques

Le Père François Triquet est auteur du «Journal d’un jeune prêtre» sur ce blog. Il revient sur la nuit de Pâques qu’il a passée dans son diocèse de Cambrai (59).

 

FESTIVC-AD-000789-6499Il y a deux mois, Vincent vous partageait sur ce blog notre projet de vivre une soirée Christothèque lors de la nuit de Pâques. Ce projet a été porté par un groupe de jeunes de la paroisse qui avait le désir de vivre « un évènement exceptionnel pour une nuit exceptionnelle » et surtout de partager largement dans le Monde notre joie d’être chrétiens et de célébrer la Résurrection du Seigneur en cette fête de Pâques.

Pour cette occasion, une salle municipale de Cambrai a été transformé en deux espaces distincts : un espace liturgique pour célébrer la Veillée Pascale et un espace « Christothèque ».

Près de 900 personnes étaient présentes pour la Veillée Pascale : notre joie était de voir une assemblée très diverse tant par l’âge (jeunes et moins jeunes, 3 générations différentes étaient présentes) que par la pratique dominicale (il y avait les habitués de la messe du dimanche mais également beaucoup de personnes éloignées invitées à venir célébrer la victoire du Christ sur la mort !) Durant cette grande Veillée Pascale présidée par notre archevêque, Mgr Garnier, 6 adultes et 1 bébé ont reçu le sacrement du baptême.

FESTIVC-AD-000789-6677A la fin de la messe, tous les participants étaient invités à entrer dans l’espace Christothèque pour une nuit de fête jusque 3h du matin au son de la musique électro ! Cette soirée était mixée par le Père Robert Wrona (alias DJ Padre) prêtre de la fraternité missionnaire Jean-Paul II à Fréjus. Le Père Robert est d’origine polonaise, et quand il était étudiant, il fréquentait le monde de la nuit et de l’électro et était DJ. Après une rencontre avec le Christ, il a quitté le monde de la nuit et ses dérives qui l’emprisonnaient. Mais il y a quelques années, le Père Robert s’est remis au platine, cette fois pour mixer à partir de musiques chrétiennes.

Ce samedi soir, près de 700 personnes qui sont entrées dans notre Christothèque. Jeunes chrétiens engagés, mais aussi et surtout beaucoup de curieux plus ou moins éloignés de l’Eglise venus voir ce qu’il se passait. La communication de ces dernières semaines dans la presse locale et en affichage public a permis à de nombreux jeunes curieux de découvrir ce que pouvait être une soirée chrétienne.

FESTIVC-AD-000789-6700Durant toute cette nuit où jeunes et moins jeunes entraient dans la Joie de Pâques, des personnes étaient présentes dans l’espace prière pour intercéder pour les participants mais également pour accueillir ceux qui souhaitaient parler, se confier et prier. Des prêtres étaient également présents pour offrir le sacrement du Pardon. Plusieurs jeunes ont pu durant cette nuit déposer des fardeaux devant le Seigneur et accueillir pleinement la Joie de la Résurrection.

Nous avons été agréablement surpris par l’élan médiatique autour de notre initiative. Sans que nous n’ayons pris contact avec elle, l’Agence France Presse (AFP) a réalisé une dépêche le samedi midi, ce qui entrainé de nombreux médias à la relayer : le Figaro, le Point et Libération… Trois d’entre eux ont même envoyé des équipes sur place : CNews, France 3 et le Parisien! Ils ont réalisé de beaux reportages sur l’évènement permettant de propager la Bonne Nouvelle de la Joie de Pâque encore plus loin… et d’être à leur tour relayés par d’autres comme France 2, VSD, Virgin Radio,…

Cette nuit de Pâques a été exceptionnelle pour le jeune prêtre que je suis. Ce fut une belle réussite, par la joie vécue durant toute cette nuit, par l’annonce du message de Pâques dans toute la ville et bien au-delà grâce aux réseaux sociaux et aux médias. Comme après le matin de Pâques, aujourd’hui encore nous entendons dans les rues et via les médias, la Bonne Nouvelle de la Joie de Pâques partagée grâce à cet évènement.

 

FESTIVC-AD-000789-6645

 

Père François Triquet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajoute un commentaire

Prends la parole !