Skip to content

"Et si on décidait d’être heureux ?" : « Le Christ compte sur toi ! »

Pour la 51ème Journée mondiale de prière pour les vocations, le père Didier Noblot, directeur adjoint du Service National pour les Jeunes et pour les Vocations (SNEJV), vous adresse un message et partage le chemin de sa vocation.

Quand je pense à ma propre vocation, je me souviens très précisément, de mon chef d’établissement du lycée, un religieux. Après un échange autour de mon engagement comme tuteur des élèves de 6ème et comme membre du conseil d’administration du lycée, et il me lance « Tu sais, Didier, le Christ compte sur toi. »

Cette expression, chaque baptisé peut l’entendre. Pour moi elle commençait son chemin !

Je comprends depuis des années que l’appel de Dieu passe par la parole d’autres, ou par des événements ou au cœur d’engagements de service. Le pape François rappelait récemment dans l’exhortation La joie de l’Evangile « Là où il y a vie, ferveur, envie de porter le Christ aux autres, surgissent des vocations authentiques. » Evangelii gaudium n°107

J’ai eu la chance dès l’âge de 11 ans de participer à un groupe de prière, j’y ai vécu la joie de prière communautaire et une expérience profonde du Christ.

1-Affiche 20x40 vocations_Mise en page 1Prier pour les vocations, c’est prier Dieu et pour moi, cela a été de réentendre « Ce que vous avez fait au plus petits d’entre les miens c’est à moi que vous l’avez fait », ou encore « Viens et suis moi ». La prière engage celui qui prie, d’une certaine façon, elle le rend responsable de répondre à sa propre prière.

Aujourd’hui, chacun peut envisager sa vie comme vocation. C’est-à-dire la percevoir comme une réponse d’amour à l’amour premier de Dieu. Prier pour les vocations, c’est promouvoir la vie comme vocation. Une fois que le baptisé l’a compris, il s’agit de savoir comment !

Au cœur de mon histoire personnelle, la petite phrase « Tu sais, Didier, le Christ compte sur toi », je l’ai finalement et personnellement entendue comme : ne penses-tu pas être prêtre ?

A l’approche de la Journée mondiale de prière pour les vocations, le 11 mai prochain, l’Eglise se mobilise pour les vocations de consacrés, de frères, de religieux, religieuses, de prêtres.

Pour moi, hier comme aujourd’hui, « Répondre à ma vocation, c’est décider d’être heureux ! »

Père Didier Noblot, directeur adjoint du Service National pour l’Evangélisation des Jeunes et pour les Vocations (SNEJV).

Voir aussi :
Trouver son cap, comment me repérer ?
A quoi Dieu m’appelle dans ma vie ?
Autres témoignages sur les vocations
Message du pape pour la Journée mondiale pour les Vocations
Paroles du pape François sur les vocations

Semaine de prière pour les vocations
Prière 2014 pour les vocations

Articles liés

Ces articles peuvent t'intéresser.

Commentaires

A toi la parole.

  1. achraf sarige says: août 21, 2016

    Je suis 25 ans marocaine
    Je veux rejoindre ou vous inscrire pour le Christ

Ajoute un commentaire

Prends la parole !